Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Les anciens prônent la solidarité intergénérationnelle

par Laure Sauvage, mis à jour à 15:03
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Les anciens prônent la solidarité intergénérationnelle

Quatre-vingt-dix anciens exploitants participaient à l’assemblée générale de leur section le jeudi 8 juin au Mée-sur-Seine.

« La solidarité des anciens exploitants envers les actifs reste d’actualité, alors que la moisson 2016 a été dramatique pour les actifs. Ne les laissons pas au bord de la route. Faisons jouer la solidarité intergénérationnelle, ce n’est qu’un juste retour des choses, ce sont nos enfants. Et tous ensemble, actifs et anciens, relevons le défi des retraites et d’une agriculture plus rémunératrice et prospère ».

Tels ont été les propos tenus par Madeleine Bonnefond, alors qu’elle préside depuis dix ans la section des anciens exploitants agricoles de Seine-et-Marne dont l’assemblée générale se tenait le jeudi 8 juin au Mée-sur-Seine.

Après une rapide présentation du canton de Melun sud-Perthes, « canton au carrefour de toutes les régionse », par son président Denis Allard, Jean-Marie Rossignol a fait, sur un ton humoristique, un résumé des voyages de l’année écoulée.

En 2018, une croisière en Croatie et au Monténégro est envisagée.

Très émue pour sa première intervention comme membre du bureau de la SDAE 77, Monique Berthelot a évoqué le congrès de la SNAE et les rencontres avec les candidats aux présidentielles pour défendre un niveau de retraites agricoles équivalent à ceux des autres régimes.

Puis, Guy Linstrumelle et Gérard Lepesme ont respectivement évoqué la MSA et la section des bailleurs avec notamment la nomination des assesseurs aux tribunaux paritaires qui est en cours.

Cette assemblée générale a également été l’occasion de lancer le nouveau partenariat entre Groupama Paris-Val-de-Loire et la SDAE : une mutuelle de groupe calibrée en fonction des besoins de cette population, avec trois niveaux de protection, est proposée aux adhérents à la section.

Cette offre s’ajoute à la réduction de 5 % sur les nouveaux contrats automobile et habitation à laquelle ils peuvent bénéficier.

Un point sur le rôle de l’assureur lors des inondations du printemps 2016 a été fait par la présidente de la caisse locale de Bray-sur-Seine, Laurence Benoit, ainsi que sur le groupe de travail féminisation au sein de Groupama Paris-Val-de-Loire, qu’elle préside.

Quant au responsable commercial de Seine-et-Marne, José Rodriguez, il a rapidement évoqué un sujet source d’interrogation pour les anciens exploitants : l’entraide.

Il a enjoint les participants à passer par un CDD type Tesa*. Ce sujet a provoqué de vives réactions dans la salle, comme l’a exprimé une ancienne exploitante : « c’est dans nos gènes d’aider nos enfants ».

Enfin, Alain Momont et Cyrille Boucau ont mis en avant la nouvelle politique d’accueil de la MSA Ile-de-France et l’action sanitaire et sociale en faveur des personnes retraitées de celle-ci.

Quant à la secrétaire générale de la SNAE, Héléne Blaud, elle a fait le point sur les dossiers d’actualité, dont, une fois encore, les retraites.

« La prochaine étape porte sur les 85 % du Smic. La mesure est votée, mais le financement n’est pas ficelé et le Sénat n’a pas eu le temps de s’y pencher », souligne cette ancienne éleveuse de parthenaises dans les Deux-Sèvres, en retraite depuis 2009.

Demi-part fiscale pour les veuves, désertification du milieu rural, intergénérationnel au sein de la section… ont également été abordés.

Côté actifs, après Frédéric Lepesme en tant que vice-président des JA 77, le mot de la fin est revenu au secrétaire général de la FDSEA 77, Cyrille Milard.

« 2017 sera sûrement compliquée. Beaucoup d’annuités ont été décalées. Le syndicalisme permet de trouver des solutions collectives. Nous avons aussi une stratégie de porter notre voix dans les plus hautes instances, notamment au sujet des retraites », a-t-il conclu.

*Titre emploi simplifié agricole

Laurence Goudet-Dupuis

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Festival de la Terre 2017

  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
  • Festival de la Terre 2017
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages