Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Les artisans du bâtiment formés pour utiliser le chanvre essonnien

par Marine Guillaume, mis à jour à 20:30
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Les artisans du bâtiment formés pour utiliser le chanvre essonnien

En Essonne, des professionnels du bâtiment sont formés à l'utilisation du chanvre. La formation est prise en charge par le Parc du Gâtinais français pour soutenir la filière chanvre locale.

C'est la troisième session de formation de ce type et, ce jeudi 12 mai, la salle est pleine. À Milly-la-Forêt (Essonne), le Parc naturel régional (PNR) du Gâtinais français vient de lancer une nouvelle édition de la formation « Construire et réhabiliter en chanvre ».

Une formation créée et financée à 100 % par le parc pour soutenir la filière de production locale du chanvre.

Et alors que les deux premières sessions n'avaient rassemblé respectivement que quatre et onze personnes, celle-ci semble marquer un tournant. « Nous avons une vingtaine de participants cette année, mais nous avons dû faire une sélection car les candidatures étaient beaucoup plus nombreuses », rapporte Guillaume Labbe, du PNR.

Il poursuit : « L'effet bouche-à-oreille commence à porter ses fruits et nous avons créé un parcours de formation spécial pour les maîtres d'œuvre qui semble rencontrer du succès car c'est le premier, et l'unique, sur ce sujet en Ile-de-France. »

Ainsi, les stagiaires — maçons, couvreurs, architectes... — ont d'abord été reçus en salle par le formateur, Luc Van Nieuwenhuyre, de Maisons paysannes de France, qui a présenté la culture, son histoire et ses usages traditionnels avant d'en venir aux différents débouchés possibles aujourd'hui.

La journée s'est poursuivie par la visite de l'usine Gâtichanvre à Prunay-sur-Essonne et un premier atelier pratique pour apprendre à fabriquer et manipuler du béton de chanvre. 

« Cinq autres journées de formation vont suivre dans cette usine pour leur apprendre à concevoir des ouvrages en béton de chanvre ou construire des murs en blocs de chanvre, par exemple », note Guillaume Labbe : « À l'issue de la formation, ils détiendront l'agrément Construire en chanvre qui leur permettra de s'identifier en tant que professionnels ayant été formés. »

Le PNR affiche clairement l'ambition de développer encore davantage la filière locale du chanvre, de l'agriculteur jusqu'au professionel du bâtiment.

Cette année, près de sept cents hectares de chanvre seront cultivés en Essonne, Seine-et-Marne et Loiret et l'entreprise Gâtichanvre — en pleine expansion — devrait voir sa ligne de transformation entrer en action d'ici à la fin de l'année.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages