Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Les céréales : la mondialisation à visage humain

par Laurence Dupuis, mis à jour à 12:07
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Les céréales : la mondialisation à visage humain

Lors de l’assemblée générale de l’Afdi* Ile-de-France, le mardi 14 juin à Château-Landon (Seine-et-Marne), l’auditoire a été captivé par l’exposé de Sébastien Abis sur le rôle géopolitique du blé dans le monde.

Auteur d’un ouvrage sur la géopolitique du blé, Sébastien Abis a beaucoup travaillé sur le rôle fondamental du blé, notamment vers les pays du sud, et l’importance des productions céréalières françaises. Il a présenté son regard sur le monde et plus particulièrement l’Afrique avant de s’interroger, via un prisme non agricole, sur l’atout majeur que représente le blé pour la France. C'était le 14 juin à Château-Landon dans le cadre de l’assemblée générale de l’Afdi* Ile-de-France.

Aujourd’hui, le cœur de l’économie du monde se situe dans le Pacifique.

« La France — voire l’Europe — n'est plus considérée comme motrice du monde, mais les questions agricoles et agroalimentaires, dans un paysage politique transformé, ne bougent pas. On oublie trop souvent que les matières premières ont fait l’histoire du monde et sont source de conflits », a souligné Sébastien Abis, administrateur du Centre international des hautes études agronomiques et méditérannéennes et chercheur à l’Institut des relations internationales et stratégiques, avant de rappeler que le blé est au centre des évolutions du monde depuis dix mille ans contre un siècle pour les énergies fossiles.

D’ailleurs, le meilleur moteur de la francophonie n'est-il pas l’agriculture — et son corollaire, l’alimentation ? L’agriculture est également le seul secteur climato-dépendant.

D’autre part, la forte augmentation de la population mondiale est associée à un déplacement des masses démographiques. Or le développement agricole ne se fait pas sans un développement dynamique des milieux ruraux et urbains. Pour preuve, la carte de la faim se superpose à celles de la pauvreté et des conflits en Afrique et en Asie.

Et le changement climatique va accentuer la fragilité alimentaire. « L’Afrique est le miroir des tensions du monde avec 50 % des naissances. C’est un continent convoité où tout va se jouer. Avec le Moyen-Orient, il représente un grand bassin déficitaire en blé à horizon 2050 », souligne Sébastien Abis.

Au Sénégal, où l’Afdi Ile-de-France mène des actions et Terres bocage gâtinais entretient des relations commerciales, 50 % des emplois sont liés à l’agriculture ou à la pêche, 100 % du blé sont importés. Ces pays doivent faire face au manque de surfaces, aux pluies irrégulières, à des difficultés de logistique et à des infrastructures inadaptées…

Toutefois, certains États sont autonmes en blé comme la Zambie, à l’inverse de l’Égypte où se pose le problème du partage des eaux du Nil. L’Égypte est le premier acheteur mondial.

La Russie a compris que son agriculture servait à son retour sur la scène internationale. Aujourd’hui, elle pratique, avec l’Égypte, des échanges dans leur monnaie et non plus en dollar.

À l’avenir, il est nécessaire de regarder les demandes (cahier des charges de ces pays), des transformateurs et des opérateurs. « La question des contrats pluriannuels est sur la table », insiste Sébastien Abis : « Pour la France, il s’agit d’une rendez-vous géopolitique. »

La France représente 0,4 % des terres de la planète mais elle est le cinquième producteur mondial de blé grâce à la régularité de sa production. « Nombre de pays ne comprennent pas la politique européenne et française qui parlent de maîtrise de la production. Laissons un débat ouvert et arrêtons d’avoir une pensée unique pour l’agriculture. La diffusion de questions écologiques est nécessaire mais ne doit pas tout détenir. »

Et de conclure : « Vous êtes un acteur fort de la mondialisation. Et les céréales lui donnent un visage humain made in France. Le blé, c’est le pétrole doré de la France et un atout pour la diplomatie économique souvent oublié. Pourtant, cette céréale fait grandir la taille de la France sur un planisphère. » 

*Afdi : Agriculteurs français et développement international.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Le glyphosate en questions

  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages