Les élèves du lycée Bougainville sensibilisés au développement durable

par Laurence Dupuis, mis à jour à 09:40
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn

Un conférence-débat sur les enjeux environnementaux sociaux et techniques de l’agriculture s’est tenue au lycée Bougainville à Brie-Comte-Robert le 3 avril.

En partenariat avec la chambre d’Agriculture de Seine-et-Marne, le Service régional de l’alimentation (Sral) et celui de la formation et du développement (SRFD), l’exploitation de l’établissement agricole Bougainville a organisé un séminaire « Produisons autrement » du 31 mars au 3 avril.

Ce séminaire, qui s’inscrit dans le cadre du plan éponyme et de la Semaine mondiale du développement durable, a connu son point d’orgue le jeudi 3 avril. En effet, après une démonstration de matériel de désherbage mécanique avec le matériel de la ferme et la présentation de l’efficacité de différents outils durant la matinée, les élèves de classes de seconde année au BTSA ont assisté à une conférence débat sur les « enjeux environnementaux, sociaux et technique de l’agriculture du XXIe siècle », animée par Tounis Tahir-Aoudjali, responsable de l’exploitation. Comme l’a rappelé Daniel Pezzin, directeur de l’établissement, « nos actions sont très liées aux organismes agricoles locaux dont la chambre d’Agriculture. Notre statut nous impose également une mission publique de développement et d’adaptation des programmes. Notre but est de découvrir de nouvelles méthodes pour enrichir l’enseignement technique ».
Cette conférence-débat alternait témoignages de professionnels — Christophe De Rycke, vice-président de la chambre d’Agriculture et président de la commission environnement, Cyrille Milard, membre du réseau Fermes Dephy, et Mathieu Beaudoin en tant que jeune installé — et des présentations techniques.
La présentation globale du plan Ecophyto, un des axes « produisons autrement » par Carole Foulon, chef de projet régionale à la Driaaf aux côtés de la chambre régionale, a planté le décor. Quant à Laure Voisin, ingénieure conseil de la chambre d’Agriculture, elle a décrit le réseau Fermes Dephy centre nord 77 qui compte douze exploitations dont celle de l’établissement  Bougainville. Il s’agit d’un ensemble de groupes d’exploitations qui mettent en œuvre des systèmes de culture qui réduisent l’usage de produits phytosanitaires.
Enfin, l’intervention de Moritz Quaak, polyculteur-éleveur à la ferme d’Arcy à Chaumes-en-Brie, a permis une ouverture sur la valorisation de la biomasse et la production d’énergie, lui qui a développé avec son frère le photovoltaïque et la méthanisation. « Si le rôle l’agriculture reste de nourrir la planète, elle peut en avoir d’autres. J’ai un regret : le rôle joué par les agriculteurs au niveau environnemental n’est pas rémunéré à sa juste valeur », a-t-il conclu.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages