Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Les éleveurs laitiers inquiets et de belles perspectives pour la filière avicole

par Estelle Bescond, mis à jour à 18:18
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Les éleveurs laitiers inquiets et de belles perspectives pour la filière avicole

Des visites pré-comice organisées le 27 juin sur le canton de Droué ont permis de faire le point sur l’élevage laitier et l’élevage avicole du territoire, en présence d’élus, d’agriculteurs et de représentants de l’État.

La communauté de communes du Perche et du Haut-Vendômois accueille samedi 2 et dimanche 3 juillet le comice agricole.

C’est à Droué que se déroulera cette grande fête avec 160 stands et notamment seize éleveurs de Prim'holstein.

Avant l’événement, la chambre d’Agriculture a organisé une visite de deux exploitations en présence d’élus, d’agriculteurs et de représentants de l’État dont Maurice Leroy, président du conseil départemental de Loir-et-Cher, et Pierre Papadopoulos, directeur départemental des Territoires.

Une première dans un élevage laitier et la seconde au sein d'un élevage avicole en cours d’installation.

Le Gaec des Sapins situé à La Fontenelle compte cent vaches laitières de race normande et une SAU de 390 ha. Philippe Aubin et ses deux fils, Benoît et Maxime, sont exploitants associés et emploient trois salariés à temps plein ainsi qu’un apprenti.

Ils ont un droit à produire de 900 000 litres (pour 700 000 litres produits). Par ailleurs, ils cultivent du blé tendre d’hiver, du colza, de l’orge d’hiver et du maïs. Ils disposent aussi de cultures fourragères : céréales autoconsommées, prairies, luzerne, maïs ensilage et betteraves fourragères.

« Nous avons toujours beaucoup travaillé en groupement d’achats pour divers produits, notre coût alimentaire est très bas car nous sommes en quasi autosuffisance et le parc matériel est entretenu par nos soins », a précisé Benoît Aubin.

Cette autonomie permet à l’exploitation de réaliser de bons résultats. Cependant, les éleveurs s’interrogent sur leur avenir et l’intérêt de maintenir l’élevage considérant le prix du cours du lait. « Le litre de lait est au même prix que le litre d’eau, il faut se poser des questions ! », a soulevé Florent Leprêtre, président de la FDSEA 41.

À cela s’ajoutent des problèmes administratifs avec notamment les aides de la Pac 2015 qui n’ont pas été totalement versées et qui empêchent les agriculteurs de se projeter.

La visite pré-comice s’est poursuivie dans l’exploitation avicole (en cours d’installation) de Mickaël Loirat à Bouffry.

Il produira poulets, dindes et pintades, selon la demande, pour l’opérateur LDC-Huttepain. L’éleveur loue déjà 991 m² à Droué, 1 321 m² seront construits d’ici à fin septembre 2016 et il projette également d’avoir deux autres bâtiments de 1 500 m² chacun d’ici un à deux ans ainsi qu’une station de compostage.

« Ce poulailler a été très compliqué à mettre en place sur le plan administratif car les démarches ont duré presque deux ans mais aussi à cause d’une pétition du voisinage contre notre projet », explique Mickaël Loirat.

Il poursuit : « Mais finalement, c’était surtout une méconnaissance qui entraînait le rejet des gens. » En effet, après une meilleure communication et un travail d’intégration du bâtiment dans l’environnement, le poulailler a finalement reçu un bon accueil.

La journée s'est terminée par un vin d'honneur à Droué offert par la municipalité et la chambre d'Agriculture avec un buffet de produits locaux.

Chloé Cartier-Santino

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Le glyphosate en questions

  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages