Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Les irrigants d'Eure-et-Loir veulent des explications

par Hervé Colin, mis à jour à 11:42
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Les irrigants d'Eure-et-Loir veulent des explications

La vingt-troisième assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir s'est déroulée à la chambre d'Agriculture à Chartres le 23 février, sous la houlette de son président, Jean-François Robert.

Rien n'est simple ces temps-ci en agriculture et particulièrement lorsqu'on touche à l'eau ou à l'énergie. C'est pourquoi le président de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir, Jean-François Robert, donne toujours un tour pratique à ses assemblées générales annuelles.

C'est le cas le 23 février, à la chambre d'Agriculture, pour la vingt-troisième du nom : « Ce n'était pas prévu mais nous avons souhaité faire intervenir des gens d'EDF car nous recevons beaucoup de questions. J'en ai une dizaine à leur poser », explique-t-il.

Avant cela, dans son rapport d'activité, le président a rappelé tout le travail effectué avec les gendarmes pour lutter contre les vols sur les rampes.

« Nous avons divisé par cinq la quantité de câbles volée et nous avons réussi à interpeller des équipes... Elles perdaient du temps grâce aux feuillards installés. Ça a marché », confirme le lieutenant-colonel Olivier Langou, commandant de la compagnie de Lucé : « Les voleurs ont quitté la plaine. » Il conseille cependant de ne pas baisser la garde.

Puis, quatre représentants d'EDF ont donc répondu aux questions des adhérents de l'association : sur la facturation, le calcul du prix de l'abonnement, les pertes joules et fer ou les dépassements quadratiques.

De fait, les sommes exorbitantes facturées lors d'une consommation, même minime, en période hivernale ont encore été abordées. Si Jean-François Robert se démène pour éviter à ses adhérents de payer, une solution pérenne semble toujours aussi difficile à mettre en place.

Les éléments de la campagne d'irrigation 2015 ont été rapidement brossés. Celle-ci a été longue en fin de cycle en raison de la sécheresse et plus compliquée à gérer en rivières. Un peu plus de 93 millions de mètres cubes ont été utilisés sur les 144 disponibles.

« Néanmoins, trente-six personnes ont dépassé les 100 % cette année contre quatre ou cinq d'habitude. Ils risquent un PV et un contrôle Pac environnement... Il faut absolument éviter ça », tempête le président.

Deux interventions ont étayé la fin des travaux de l'assemblée. La première était celle de Sophie Gendre, d'Arvalis, sur les économies d'énergie réalisables sur une installation d'irrigation. La bonne nouvelle est que le protocole de son étude pourra être repris par les techniciens de la chambre eurélienne aux fins de diagnostic et de conseil.

La seconde a fait le point sur les avancées de la mise en place de l'organisme unique de gestion de la nappe de Beauce. Nathalie Blanlœil, de la chambre régionale, témoigne qu'à chaque étape, il faut rappeler l'exemplarité de la gestion de la nappe depuis très longtemps. Sans cesse sur le métier...

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Le glyphosate en questions

  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages