Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Les Machines de l’île de Nantes

par Laurence Dupuis, mis à jour à 11:51
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Les Machines de l’île de Nantes

« Les Machines de l’île » redonnent vie depuis dix ans à d’anciens bâtiments des chantiers navals situés sur la pointe de l’île de Nantes (Loire-Atlantique).

A mi-chemin entre le monde de Jules Verne et celui de Léonard de Vinci, « Les Machines de l’île » de Nantes (Loire-Atlantique) imaginent et construisent d’étranges machines géantes et articulées, sous la houlette de Pierre Orefice et François Delarozière.

Ce dernier, fondateur de  la compagnie de théâtre de rue « La machine », dessine ces drôles de bêtes sorties de son imaginaire.

Quant aux bâtiments en acier et béton, aussi appelé nefs, qui abritaient les chantiers navals, ils retrouvent une seconde jeunesse à la croisée de l’art et de l’industrie.

Ainsi, depuis 2017, un grand éléphant sort de la galerie en acier et déambule avec cinquante passagers à son bord autour du site. D’une hauteur de douze mètres, il se compose de 48,4 tonnes d’acier et de bois. Sa carcasse métallique nécessite 2 000 litres d’huile hydraulique pour être actionnée.

Sur les quais de Loire trône le carrousel des mondes marins. D’une hauteur de vingt-cinq mètres, il se compose de trois manèges empilés représentant les fonds marins, les abysses et la surface de la mer avec des créatures et bateaux permettant de découvrir la mer sous toutes ses formes.

Enfin, la galerie des machines est consacrée au nouveau projet plongeant le visiteur dans l’imaginaire du végétal : l’arbre aux hérons qui devrait voir le jour en 2022. Une araignée géante, une chenille dont le mouvement est décomposé, une fourmi géante, un héron… sont exposés et actionnés.

Tous sont des modèles à taille réduite de la faune qui habitera cet arbre géant qui dominera la cité d'Anne de Bretagne et son fleuve du haut de ses cinquante mètres.

Un prototype de branche de l’arbre au héron est déjà visible. Rendez-vous dans cinq ans pour parcourir les branches de cet arbre métallique et végétal et embarquer pour un vol circulaire à bord d’un des hérons.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages