Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Les objets connectés entrent dans les fermes

par Eric Young, mis à jour à 02:33
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Les objets connectés entrent dans les fermes

Arvalis réunit sur sa ferme de Boigneville (Essonne) les créateurs d'objets connectés pour l'agriculture.

Avec deux autres instituts techniques (Afia et Acta), Arvalis-Institut du végétal a réuni, le 28 avril sur sa ferme de Boigneville (Essonne), des créateurs d'objets connectés et des acteurs de l'intelligence artificielle en agriculture avec l'objectif de faire le point sur se secteur.

Une centaine de participants a écouté quelques exposés et, surtout, est allée voir dans les parcelles comment ces objets fonctionnent. Le principe général de ces outils consiste à enregistrer beaucoup de données, à les traiter en masse et à les restituer à l'agriculteur sous forme d'applications pratiques.

Bien évidemment, à ce stade précoce du marché, on rencontre beaucoup d'offres de solutions.

Pour essayer de les répertorier, on peut tenter un classement selon qu'elles sont concentrées sur la technique ou sur l'organisation. Disons qu'il y a celles pour les champs et celles pour le bureau.

Les capteurs météo sont les premières idées qui viennent à l'esprit.

Exotic systems propose des capteurs de météo hyperlocale. Météus, développé par Isagri, se compose d'une station météo connectée et d'une application mobile qui permet de connaître l'historique de la parcelle, la météo en temps réel et les prévisions à dix jours. Weenat mesure les données météo et celles du sol puis les restitue sous forme d'outils d'aide à la décision.

D'autres capteurs se focalisent sur la culture elle-même. C'est le cas du Field sensor de Bosch et Hi-phen qui se combine à des données satellitaires pour fournir des cartes de préconisations techniques. Medria réalise des capteurs plutôt orientés vers le monde de l'élevage. Ils permettent de détecter les vêlages ou les chaleurs, les troubles de l'alimentation des animaux ou de leur santé.

Enfin, des applications se focalisent sur les aspects pratiques du métier.

Leurs créateurs mettent en avant la facilitation du travail de l'exploitant, même si ces solutions utilisent des technologies similaires à celles des applications présentées plus haut. Souvent, on est plus focalisé sur le bureau que le champ.

Bio-traq place des capteurs qui analysent la qualité du produit et permettent à un opérateur d'écarter de la chaîne logistique un produit périmé. Ils apportent aussi une preuve de l'état du produit.

Nexxtep-technologies et Axe environnement visent à fournir des solutions de traçabilité en prenant la place de la saisie manuelle des données phytosanitaires. Pour l'instant, cette solution est utilisée surtout par des arboriculteurs ou des maraîchers sur des grandes surfaces. Enfin, Agrifind est une place de marché du conseil technique et des retours d'expérience.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017

  • Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017
  • Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017
  • Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017
  • Arnaud Rousseau intervient au congrès de la FNSEA 2017
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages