Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Les œufs de plein air de la Ferme des Parrichets vendus via le drive fermier

par Laurence Dupuis, mis à jour à 12:06
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Les œufs de plein air de la Ferme des Parrichets vendus via le drive fermier

Producteur d’œufs de plein air à Mouroux, Stéphane Darche est l’un des exploitants agricoles impliqués dans le drive fermier qui ouvre à Melun.

Jeune agriculteur de 27 ans, Stéphane Darche a choisi de développer la production familiale d’œufs en plein air.

Conseiller de gestion dans la Marne, cet ingénieur en agriculture, diplômé de l’Isab, s’est installé en parallèle de l’exploitation de polyculture-élevage de ses parents à la Ferme des Parrichets à Mouroux.

« J’avais envie de voir autre chose même si mon métier me plaisait énormément. À force de travailler sur les projets des autres, je voulais voir les miens aboutir. De plus, la vente directe et les circuits courts sont des marchés en plein essor depuis plusieurs années », raconte l’exploitant qui a décidé de se lancer en construisant deux nouveaux bâtiments avicoles en sus de ceux construits par ses parents.

En août 2014, c’est chose faite.

Aujourd’hui, la ferme des Parrichets accueille dix mille poules pondeuses et un centre de conditionnement agréé aux normes européennes.

Chaque année, 2,7 millions d’œufs sont produits, « un minimum pour amortir un centre de conditionnement », insiste Stéphane Darche, qui en écoule 95 % en circuit court voire en vente directe.

L'agriculteur effectue chaque semaine trois tournées de livraison et couvre ainsi une bonne partie de la Seine-et-Marne, la petite couronne parisienne et Paris intramuros où il livre ses œufs frais de plein air à des revendeurs.

Depuis quelques mois, il dispose également d’une demi-case sur le Carreau des producteurs à Rungis. « Mes clients sont contents, ils n’ont pas besoin de changer de bâtiment et retrouvent des œufs de qualité qui ne cassent pas. En revanche, c’est un monde commercial différent de ce que je connaissais jusqu’alors... »

Et à compter de ce 1er avril, ses produits sont disponibles sur le drive fermier qui ouvre à Melun. « Dans cette aventure, le projet collectif m’a d’emblée attiré. L’intérêt économique existe aussi notamment pour les produits transformés pour lesquels nous sommes toujours à la recherche de nouveaux débouchés. Alors que je travaille essentiellement avec des revendeurs, avec ce nouveau mode de commercialisation, j’aurai une relation avec le client final », explique Stéphane.

Et d’ajouter : « La commercialisation me botte. On est ainsi maître de notre chiffre d’affaires, même s’il est parfois compliqué d’être sur tous les tableaux. Le risque est aussi plus élevé. »

La famille Darche a opté principalement pour des poules tétra rouges, communément appelées poules rousses, une race qui produit des œufs de gros calibre et costauds pour sortir toute l’année. Ces critères sont importants, la clientèle recherchant des coquilles solides et colorées. 

Quant aux œufs de petits calibres, ils partent dans une crasserie de la Somme.

Les poules de réforme sont vendues en direct sur pied, le reste est transformé en terrines, rillettes, plats cuisinés par un traiteur implanté à Chemilly-sur-Yonne (Yonne) : La Bourbonnienne.

Et pour ceux qui souhaitent découvrir l’élevage, un magasin de vente directe, « Le chalet  goût’œufs » est également ouvert sur le site de l’exploitation.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages