Mathieu Peralma, l'escape-game chez soi

par Laure Sauvage, mis à jour à 17:16
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Mathieu Peralma, l'escape-game chez soi

Portrait Moniteur d’équitation, Mathieu Peralma a effectué un virage professionnel à 180 degrés pour devenir comédien. En parallèle, il développe Panic home, une entreprise qui propose des escape-games à domicile.

Un escape-game à domicile : c’est ce que propose l’entreprise Panic home, dirigée par un jeune comédien de 28 ans, Mathieu Peralma.

« Le concept est de plonger un groupe de joueurs dans une situation hors du commun dans un lieu commun. Imaginez-vous devoir désamorcer une bombe dans votre salon ou déjouer les plans d’un chimiste fou », lance le jeune entrepreneur installé à Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne).

Une musique d’ambiance et le personnage un peu excentrique qu’il joue pour introduire le jeu plongent les participants dans l’atmosphère du jeu. Une mallette qui décompte le temps complète la mise en situation.

Avec son frère Cédric, ils réfléchissaient à monter un escape-game en salle. Mais le coût s’est avéré trop important, d’où leur idée de créer ce concept à domicile. Après un an de test dans la région toulousaine par son frère Cédric, il reprend l’activité en septembre 2018 pour la développer en Île-de-France, en parallèle de son métier de comédien.

« Dès le premier escape-game classique auquel j’ai participé, cela m’a plu. J’en garde d’excellents souvenirs entre amis. Ce jeu ne nécessite pas de capacité particulière. Dans tous les cas, les joueurs ont un rôle. De plus, à domicile, ce jeu permet de mélanger les individus et de développer les échanges au cours de la soirée », explique Mathieu Peralma qui propose différents scénarios sortis de son imagination, mis en scène dans une pièce de 15 m2 minimum, voire dans un jardin. 

Les scénarios, d’une durée de trois quarts d'heure à une heure, sont adaptés à la taille du groupe (de 3 à 15 participants, voire 40 à 70 pour celui dédié aux entreprises) et aussi à l’âge : une option pour les 8-12 ans est proposée.

Ancien moniteur d’équitation, Mathieu Peralma a décidé à l’âge de 25 ans de se lancer dans le métier de comédien alors qu’il pratiquait cette activité en amateur depuis de longues années.

Dans un premier temps, il intègre durant un an le Cours Simon à Paris. Actuellement, il suit pour la seconde année des cours au sein d’Acquaviva, et a monté sa propre compagnie de théâtre. Son projet de devenir comédien professionnel se concrétise actuellement avec la pièce La dernière phrase, qu’il a écrite et qu’il joue au théâtre La Comédie Saint-Michel (Paris) jusqu’au mois de juin avec Olivia Pavlou-Graham et Ronan Hebmann.

« Mes activités passées d’enseignement et d’animation au sein de centres équestres sont d’une grande richesse en termes de communication et de relationnel », conclut le jeune homme.

L. Goudet-Dupuis

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages