MonChamp.fr : "Notre métier on le connait. Nous sommes les mieux placés pour communiquer"

par Laurence Dupuis, mis à jour à 17:56
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
MonChamp.fr : "Notre métier on le connait. Nous sommes les mieux placés pour communiquer"

Ambassadeur Agri demain, Guillaume Lefort a participé à l’opération MonChamp.fr, plate-forme d’échanges avec des scolaires, durant l’année scolaire 2017-2018. Il témoigne.

«  MonChamp.fr est une plate-forme d’échanges mise en place par Passion céréales. Elle met en relation des agriculteurs et des écoles durant une année scolaire », explique Guillaume Lefort, polyculteur installé à Arville (sud Seine-et-Marne) qui a échangé durant l’année scolaire avec une classe de sixième du collège Les Bouvets de Puteaux (Hauts-de-Seine).

Sur la plate-forme d’échanges, très simple d’utilisation, le fil des discussions s’est déroulé au rythme du cycle cultural du blé. Pour la symbolique, une parcelle de blé a été choisie.

Après la présentation de l’entreprise et le calendrier du cycle du blé, les échanges ont été réguliers avec la classe et les enseignants. Dans des domaines aussi variés que le français, l’histoire-géographie, la biologie et les mathématiques, dont Olivier Pringual, professeur d’histoire-géographie, référent numérique au ministère et très motivé, les professeurs ont adapté leurs cours aux échanges.

Ainsi, la présentation des données climatologiques a par exemple été l’occasion de construire des graphiques.

Au cours de l’hiver, cette classe ayant été choisie pour un reportage télévisuel, les élèves se sont vus offrir un petit déjeuner, une occasion de montrer les produits finis issus du champ.

Fin juin, Guillaume et Caroline Lefort ont reçu les élèves et leurs enseignants sur l’exploitation. Si cette rencontre n’est pas intégrée à l’opération MonChamp.fr, elle permet des échanges en direct avec des jeunes souvent éloignés des réalités agricoles. 

Le couple avait organisé différents ateliers du champ à l’assiette.

Quant au tour de plaine de la trentaine de collégiens, il a été l’occasion d’aborder des sujets aussi variés que l’irrigation en observant les pivots d’irrigation, les éoliennes, les maladies des cultures et les soins apportés. 

Après une dégustation de jus de pomme et de fraises locales, chacun est reparti avec un crayon en maïs, des livrets de recettes de cuisine et « du blé au pain » ainsi qu’un petit pot qu’ils ont ensemencé de plantes aromatiques.

« Cette expérience, très positive, a  été l’occasion de communiquer plus largement  sur l’exploitation, même si l’opération est centrée sur  la culture du blé qui correspond au cycle de l’année scolaire », note Guillaume Lefort, qui pense repartir avec la même équipe en septembre.

« Pour ceux qui ont peur ou n’aiment pas rédiger, des messages prédéfinis existent sur les différentes étapes du cycle cultural du blé », ajoute l’agriculteur, qui invite ses collègues à participer à cette opération peu contraignante.

Et de conclure « Notre métier on le connaît. Nous sommes les mieux placés pour communiquer dessus, donc il ne faut pas hésiter ».

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages