Motobrie acteur de la filière méthanisation

par Laure Sauvage, mis à jour à 18:06
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Motobrie acteur de la filière méthanisation

En tant qu'acteur de la filière méthanisation, Motobrie a organisé le 3 juin à Villenoy une journée dédiée à ce thème. Le succès a été au rendez-vous.

La journée dédiée à la méthanisation organisée par les établissements Motobrie lundi 3 juin à Villenoy, sur le site de Biogaz-Meaux, a connu un très grand succès.

Plus de 170 personnes se sont retrouvées sous le chapiteau, certains ayant dû rester debout à cause de l’affluence. Étienne Proffit, associé à Raphaël Dujardin au sein de Biogaz-Meaux, a présenté cette unité de méthanisation en fonction depuis 2016.

Elle permet d’injecter 150 m3/h de gaz dans le réseau. Le méthaniseur est alimenté à 100  % par des produits d’origine végétale, dont des Cultures intermédiaires à vocation énergétique (Cive).

«  L’intérêt pour les techniques de méthanisation a pris de l’ampleur ces dernières années. Lors de visites en Allemagne avec Horsch, au début des années 2010, nous ne nous sentions pas concernés par le sujet, même si nous observions dans ce pays que l’agriculture changeait. En 2013, un premier client m’a demandé un semoir polyvalent. C’est alors que la méthanisation a commencé à prendre de l’ampleur et nous avons décidé d’être acteur de la filière  », a expliqué Julien Antoine, directeur de Motobrie.

Le métier de concessionnaire étant de conseiller le bon matériel, cette journée visait à présenter toute la gamme de matériel dédiée à la filière méthanisation  : de la culture à la logistique, une part très importante.

Ces matériels étaient répartis en huit pôles. Étaient notamment présentés l’ensileuse New Holland FR650, la chargeuse New Holland W170, le strip-till Carre Inro 12 rangs, le groupe de fauche Kuhn GMD9530, la tonne à lisier Pichon TCI, la cuve de transfert La Campagne, le semoir à maïs Horsch Focus Maestro.

Avant de découvrir chacun des matériels de manière pointue, différents exposés ont permis de faire un point plus général sur la méthanisation.

Robert Dorsemagen, directeur commercial Horsch France, a retracé l’histoire familiale autour de cette activité qui les a conduits de l’Allemagne à la Tchécoslovaquie et a rappelé que la méthanisation, pour être rentable, nécessite «  d’être bon vendeur et de maîtriser ses charges  ».

Quant à Antonio Peirrera, de la chambre d’Agriculture de Haute-Marne, il s’est attaché à présenter les différentes sources d’alimentation des unités de méthanisation et plus particulièrement les Cive qui engendrent un système basé sur trois cultures en deux ans.

«  Ces cultures doivent être adaptées au contexte local. La méthanisation, c’est un retour à l’agronomie, à la fertilité des sols avec l’épandage du digestat et un nouveau moyen de gérer les adventices avec la couverture des sols. Tout ceci oblige à réviser son système de cultures  ».

Afin de rendre cette présentation plus concrète, un agriculteur de Haute-Marne a décrit le fonctionnement technique et matériel de l'unité de méthanisation qu’il a mise en place avec quatre associés. Et d’alerter  : «  Travailler à plusieurs, c’est une vraie aventure  ».

Enfin, Médéric Sornay, de New Holland, a décrit en détail le Nir Xact, capteur multi-application. Son intérêt est de permettre une économie d’alimentation en connaissant la teneur exacte des produits et d’allumage de la torche.

L. G.-D.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages