Ne pas récolter le colza quand les tiges sont encore vertes

par Eric Young, mis à jour à 10:54
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Ne pas récolter le colza quand les tiges sont encore vertes

La maturité des graines n'est pas le seul critère pour déclencher la récolte du colza : regardez les tiges aussi.

La tolérance des variétés à l’ouverture des siliques permet aujourd’hui d’attendre sereinement le seuil commercial de 9 % pour récolter. A cette valeur, les pertes liées à l’égrenage sont, dans la majorité des cas, négligeables (de 1 à 18 kg/ha) si la fin de cycle se déroule sans à-coup, selon le Cetiom nord-est. Ce qui fait que l'agriculteur peut partir à la chasse aux tiges vertes.

La maturité des graines ne fait pas tout. Pour une même humidité de graine, les variétés peuvent présenter des états de dessication des parties végétatives complètement différents. Ceci peut par exemple être lié à leur tolérance au phoma : plus une variété est tolérante, plus la phase de maturation et de dessication des pailles s’allonge. Autre facteur explicatif : lors de campagnes marquées par des à-coups climatiques en fin de cycle, les graines arrivent à maturité avant les pailles. Les siliques du bas de la plante, les plus productives, sont alors  encore vertes et immatures, tout comme les tiges qui restent vertes plus longtemps.

Ne pas tenir compte de la maturité des pailles peut avoir un impact sur la moisson. D’une part, les siliques non matures ne sont pas battues. D’autre part, les pailles et tiges humides, plus lourdes et moins mobiles sur les grilles, entravent l’efficacité du secouage des parties hautes et plus sèches de la végétation. La récolte avec des pailles humides oblige à augmenter la vitesse du batteur et la ventilation afin de forcer le triage. Et cela accroît les pertes.
La teneur en eau des pailles à la récolte atteint souvent des niveaux qui ne sont pas conciliables avec une bonne efficacité de battage de la moissonneuse. Les situations avec les pailles les plus vertes se rencontrent régulièrement dans les sols profonds, en cas de bonne protection fongicide. Mais les teneurs en eau des pailles à la récolte peuvent aussi descendre autour de 8 %. Dans ce cas, le triage est absolument optimisé, les pertes arrières sont minimes et se rapprochent du niveau de tolérance de 1 % donné par les constructeurs.

La décision de récolter doit donc être prise lorsqu’une parcelle présente à la fois des graines à 9 % d’humidité et des pailles à moins de 20 % d’humidité. Si ce n’est pas le cas, il peut être utile de se donner un délai supplémentaire de huit à dix jours pour que les siliques les plus basses finissent de mûrir, que les pailles se décolorent, deviennent plus friables et n’entravent plus le triage dans la machine. Retarder la récolte permet par ailleurs d’étaler les chantiers et au besoin, de moissonner les colzas après les blés.

L. Jung et L. Ruck

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages