Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Nombre record de sinistres pour l'année 2016

par Agnès Laplanche, mis à jour à 11:38
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Nombre record de sinistres pour l'année 2016

La caisse régionale Groupama Paris Val-de-Loire a tenu son assemblée générale le 13 avril à Montigny-le-Bretonneux (Yvelines).

L'ensemble des directeurs et présidents de Groupama Paris Val-de-Loire a présenté le bilan de l'année 2016, qui fut très marquante compte tenu des intempéries climatiques très violentes subies par la gande région. 

Cela a « vraiment marqué la vie de la caisse régionale, tant sur le plan humain que sur le coût des sinistres ».

Cette année catastrophique est à l'opposé de l'excellente année 2015 et statistiquement n'arrive qu'une fois par siècle. Cependant, compte tenu du changement climatique, la question de la récurrence d'une telle situation dans un avenir plus proche se pose.

Sur les aspects économiques et financiers, Vincent Cousin, directeur finances et risques de la caisse régionale, a relevé des points positifs en termes de performance commerciale, confortant la croissance de l'entreprise, notamment sur les produits d'assurance, de prévoyance et de santé collective. 

Les certificats mutualistes votés lors de l'assemblée générale extraordinaire de 2016 ont été une belle réussite. En revanche, pour faire face aux deux cents millions d'euros à verser aux assurés, la caisse régionale a pu bénéficier de la « force de solidarité du groupe » qui a permis de maintenir la bonne santé financière de la caisse.

« S'il n'y avait pas eu la réassurance du groupe, la caisse n'aurait pas survécu aux sinistres » a assuré Thierry Martel, directeur général de Groupama SA.  

Le président de la caisse régionale, Daniel Collay, s'est satisfait de voir  que « Les innondations du mois de juin et les dommages sur récoltes ont été pris en charge et indemnisés rapidement. Ainsi, nous avons confirmé notre rôle auprès du monde professionnel agricole », avant de conclure : « Nous travaillons sur de la prévention sur les pertes de récolte. Nous devons avoir une réflexion globale sur la gestion des risques agricoles » - en faisant référence au contrat socle. 

Après les votes statutaires, Thierry Martel a apporté des précisions quant à des points de gouvernance de Groupama SA, qui sera un grand chantier de l'année 2017 : la structure va redevenir un pôle d'assurance mutualiste qui « sera mieux compris dans son rôle d'assureur ».

Pour les sinistres agricoles, ce dernier a précisé que « dans un contexte dans lequel les sinistres sont de plus en plus chers, il faut augmenter les prix de l'assurance de façon inéluctable ».

Mais la hausse n'est pas encore quantifiée et dépendra de différentes mesures, a-t-il précisé avant de poursuivre. Concernant le partenariat avec Orange banque, une précision s'imposait : « Orange banque sera une banque de particuliers. Il a été décidé de mettre un terme au volet professionnel ».

Interpellé sur l'annonce récente d'In vivo de lancer un produit d'assurance, le directeur général a confié : « c'est une vraie trahison compte tenu de l'accord que nous avions passé au Salon de l'agriculture ».

Malgré un contexte difficile, Groupama a su fixer un cap pour l'année 2017.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages