Olivier Hue réélu à la présidence de la MSA Ile-de-France

par Agnès Laplanche, mis à jour à 12:11
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Olivier Hue réélu à la présidence de la MSA Ile-de-France

Les nouveaux membres du conseil d'administration de la MSA Ile-de-France ont procédé le jeudi 10 septembre à l'élection du président et des vices-présidents.

Compte tenu de la situation actuelle, les élections des vingt-neuf membres du conseil d’administration de la MSA Ile-de-France se sont déroulées par correspondance. À l’issue du scrutin, le 10 septembre, le nouveau conseil d’administration a procédé notamment à l'élection du président de la MSA Ile-de- France, Olivier Hue, et de son premier vice-président, Michel Grésille.

Exploitant agricole dans le Val-d’Oise, Olivier Hue, réélu président de la MSA Ile-de-France,  est marié et père de trois enfants. Il entame son troisième mandat d'élu du premier collège à la MSA Ile-de-France. Il est par ailleurs élus local.

A ses côtés, cinq vices-présidents ont été élus ou réélus :

- premier vice-président : Michel Grésille (collège 2 - Yvelines),

- vices-présidents : Jean Lefort (collège 1 - Seine-et-Marne), Sophie Desforges (collège 3 - Essonne), Jacques Morel (représentant Familles - collège 2, Seine-et-Marne).

Des membres représentatifs des adhérents, au service de la protection sociale agricole

Le conseil d’administration de la MSA Ile-de-France se compose donc de vingt-neuf administrateurs (voir encadré) issus des trois collèges représentants les trois grandes populations d’assurés du régime agricole – exploitants ou chefs d’entreprise agricole, salariés agricoles et employeurs de main-d’œuvre – deux d’entre eux sont désignés par l’UDAF (Union départementale des affaires familiales).

Le conseil d’administration de la MSA Ile-de-France joue un rôle important dans la gestion de la sécurité sociale agricole. Il règle par ses délibérations les affaires de la caisse et exercent un pouvoir de décision et de contrôle en matière de protection sociale, d’action sanitaire et sociale et de prévention de la santé et des risques professionnels. Il contribue à la définition des orientations stratégiques du régime et participent à leurs mises en œuvre.

Un Conseil d’administration issu du processus électoral de la MSA

La mise en place du Conseil d’administration de la MSA Ile-de-France, s’inscrit dans le cadre des élections MSA de janvier dernier. Un scrutin dont le taux de participation s’élève à 88 % et pour lequel 554 adhérents de la MSA Ile-de-France se sont mobilisés pour élire les 27 délégués cantonaux qui les représenteront au cours des cinq prochaines années.

En savoir +

Plus d’information sur le Conseil d’administration de la MSA Ile-de-France sur le site web : iledefrance.msa.fr

Les administrateurs

Le nouveau conseil d'administration de la MSA Île-de-France se compose des membres suivants :

1er collège (exploitants ou chefs d’entreprise agricoles) - 9 membres : Guy Berthelot, Frédéric Carré, Guy Crosnier, Sophie Cuypers, Olivier Hue, Frédéric Lanneau, Jean Lefort,  Benoît Susset et Ina De Winter.

2e collège (salariés agricoles) - 12 membres : Avi Abitbol, Jean-Luc Amiard, Michel Grésille, Guillemot Daniel, Corinne Kazmierczak,Yamina Mahmoudi, Myriam Marczak, Brigitte Ménil, Jean-Claude Tetard, Véronique Tivierge, Stéphane Vité et Mathias Wiart-Klein.

3e collège (employeurs de main-d’œuvre) - 6 membres : Sophie Desforges, Pascale Dufour, Franck Guichard, Alexandre Pain, Jean-Marie Prevosteau et Alexandre Pain et Hugues Ribiollet.

UDAF (représentants des familles) - 2 membres : Corinne Heusèle et Jacques Morel.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages