Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

« Organiser le festival demande un lourd investissement mais l'expérience a été belle »

par Marine Guillaume, mis à jour à 15:32
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
« Organiser le festival demande un lourd investissement mais l'expérience a été belle »

Agriculteur à Perdreauville (Yvelines), Arnaud Lepoil est président du canton JA de Mantes, organisateur du festival de la terre.

Horizons : Comment s'est déroulée la préparation de ce festival ?

Arnaud Lepoil : Nous nous sommes mis au travail dès le lendemain du festival de Sagy (Val-d'Oise). Nous avions repéré les points faibles et les points forts de l'événement organisé par nos collègues et nous avons débriefé. Cela a donné naissance à l'organisation de plusieurs pôles (logistique, marché du terroir-restauration, animations, communication...) pour structurer au maximum l'organisation. Tout au long de l'année, nous avons été une petite trentaine à travailler régulièrement dans la bonne humeur et la convivialité et nous avons eu à cœur de proposer des choses innovantes.

En tant que président du canton, est-ce difficile de porter l'organisation d'un tel événement ?

Organiser le Festival de la terre demande énormément de temps et d'investissement personnel. Il faut multiplier les contacts, prendre de nombreuses décisions qui engagent de l'argent... Nous avons eu la particularité d'être quasiment tous novices en la matière car seul un d'entre nous avait déjà participé à l'organisation d'une précédente édition. Cela n'a pas été facile tous les jours mais malgré tout, l'expérience a été belle.

Justement, quels bons souvenirs garderez-vous de cette préparation ?

Sans nul doute la journée où nous avons fait l'atelier « palettes » pour communiquer sur la tenue du festival. Nous étions nombreux, l'ambiance était très bonne et nous nous sommes tellement bien organisés que ce qui devait être fait en une journée l'a été en une matinée ! La cohésion d'équipe était au rendez-vous. Je garderai également un bon souvenir de la conférence de presse que nous avons organisée avec le montage des bonshommes de paille.

À  l'issue de la journée du 4 septembre, qu'aimeriez-vous que le public ait retenu de sa visite ?

Déjà, j'aimerais que chacun reparte en se disant qu'il a passé un bon moment, qu'il s'est régalé et qu'il a désormais en sa possession de bonnes adresses pour aller acheter ses légumes, sa viande, son fromage... à la ferme. Ensuite, j'espère que le festival permettra au public de mieux comprendre notre métier et nos pratiques, de faire tomber des idées reçues et de s'apercevoir que l'agriculture évolue et progresse. Enfin, vous nous promettez une petite surprise pour le jour J... Oui, le Festival de la terre est bien évidemment un jour de fête pour l'agriculture mais dans ce contexte difficile, il sera également l'occasion de véhiculer des messages forts auprès de nos politiques. Nous saurons faire passer le message syndical !

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages