Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Par la biodynamie, les Gendrier renforcent le vivant

par Estelle Bescond, mis à jour à 11:41
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Par la biodynamie, les Gendrier renforcent le vivant

Vigneron à Cour-Cheverny, Michel Gendrier conduit son vignoble en agriculture biodynamique depuis 1998. Un système en phase avec ses envies et ses valeurs.

« On est un passage de relais. » Dans son domaine des Huards à Cour-Cheverny, Michel Gendrier se voit comme un maillon de la chaîne dans l’évolution de son exploitation viticole, de ses vignes et de ses vins. « J’ai travaillé plus de vingt ans avec mes parents. Ils m’ont transmis leur savoir et j’ai pris la suite », souligne ce vigneron installé en 1977.

Aujourd’hui, il travaille avec sa femme, Jocelyne, sa belle-fille, Paulina, et son fils, Alexandre, qui représente la septième génération de vignerons de la famille Gendrier depuis 1846. Conduit en agriculture biologique et biodynamique depuis 1998, le domaine des Huards s’étend aujourd’hui sur 37 hectares en AOC Cheverny et Cour-Cheverny.

« Nous avons toujours utilisé de la bouillie bordelaise donc nous n’avons pas entrepris de changements drastiques lors de notre conversion », souligne Michel Gendrier. Le moteur du passage en biodynamie a surtout été de « faire un pied de nez à ces vendeurs de produits magiques ».

Michel a été séduit par cette méthode suite à une étude menée en Suisse : « Les essais étaient conduits sur des parcelles en conventionnel, en biologique et en biodynamique avec tout type de production. Les résultats étaient plutôt probants en biodynamique. Pour moi, ces essais ont fait la preuve par l’exemple. »

Pendant plusieurs années, Michel a essayé de comprendre cette méthode alternative, a lu des ouvrages et, une fois prêt, il s’est entouré d’un conseiller qui l’a accompagné dans cette démarche.

« La biodynamie est la recherche d’un système autosuffisant pour complémenter le sol sans apport extérieur. Le but est de favoriser la flore et le sol en stimulant la vie microbienne », explique Michel Gendrier.

Pour cela, il y a trois grands principes : l’influence astrale, le rythme de la nature et l’utilisation de préparations végétales de type homéopathiques.

Pour expliquer son travail, le vigneron aujourd’hui en label Biodyvin*, préfère encore s’appuyer sur des livres et sur son calendrier lunaire. « Vous voyez, il y a des jours fruits, des jours fleurs et des jours racines. Il existe aussi des moments défavorables pour le travail à la vigne ou en cave. Là, on évite de faire les tâches importantes comme cultiver le sol, tailler la vigne ou mettre en bouteille. »

À la vigne, Michel Gendrier apporte donc des préparations selon les saisons « pour rendre la plante naturellement moins sensible et renforcer le vivant, au lieu de soigner en cas de maladie » : bouse MT en automne pour soutenir le processus de décomposition de la terre, bouse de corne au printemps pour renforcer la vie souterraine et silice de corne en été pour le développement des feuilles.

« Il faut quand même que l’on contrôle les maladies comme l’oïdium ou le mildiou donc il nous arrive d’utiliser du cuivre ou du soufre à des quantités faibles », confie le vigneron.

Au chai, cette philosophie est aussi respectée puisque l’ensemble des nettoyages se fait à l’eau froide ou à la vapeur, et à la cave, les fermentations sont conduites avec des levures naturelles.

Michel Gendrier n’est pas un savant fou ou un illuminé. Ce système, il le prend pour ce qu’il lui apporte : une vigne en bonne santé sans intrant, de bons résultats et de bonnes maturités. « Toute méthode est discutable et je n’en critique aucune. »

Avec la biodynamie, le vigneron a simplement trouvé son équilibre, comme il espère avoir su le donner à ses vignes et ses vins. Cette conduite du vignoble, alliant tradition et modernité, a d’ailleurs attiré son fils, Alexandre, sensible à l’impact de l’homme sur la nature : « L’équilibre naturel est rattrapé et la nature nous le rend bien. »

*Ce label implique le respect de la méthode biodynamique ainsi que le contrôle de la qualité du vin.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages