Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Partout en Ile-de-France, la moisson 2015 s'annonce plutôt « satisfaisante »

par Marine Guillaume, mis à jour à 11:01
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Partout en Ile-de-France, la moisson 2015 s'annonce plutôt « satisfaisante »

Partout en Ile-de-France, la moisson est déjà bien avancée, voire achevée dans certains secteurs, et les récoltes sont globalement satisfaisantes.

En Ile-de-France, partout dans la plaine, les fortes chaleurs de fin juin-début juillet et le manque d'eau depuis le mois de mai ont fait craindre le pire pour les récoltes. On attendait des cultures séchées avant d'avoir eu le temps de mûrir.

Mais en engageant les moissonneuses-batteuses dans les champs dès la fin du mois de juin, c'est une belle surprise qui attendait les agriculteurs. La récolte est en fait globalement satisfaisante. 

Dans tous les départements d'Ile-de-France, la récolte d'orge d'hiver, désormais achevée, est bonne, voire même « exceptionnelle », dans les Yvelines et le Val-d'Oise, note le directeur de Sevépi, Jean-Baptiste Hue, qui détaille : « Nous atteignons un rendement moyen jamais connu pour notre coopérative, soit 90 qx/ha. C'est 10 % de plus que l'an dernier. Le calibrage et le poids spécifique (PS) sont bons, le taux de protéines, lui, est de 9,6 donc dans le bas de la fourchette mais correct. »

Du côté du sud des Yvelines, de l'Essonne et de la Seine-et-Marne, la tendance est identique. « Le rendement moyen tourne autour de 85 qx/ha, le PS et le calibrage sont bons », s'accordent à dire les directeurs de Terres bocage gâtinais et de la coopérative Ile-de-France sud, Jean-Pierre Pichot et Hervé Courte. Seul petit bémol pour le taux de protéines, « tout juste correct ». 

Tandis qu'en Seine-et-Marne, la récolte est achevée, il reste moins de 10 % à moissonner dans les Yvelines et un peu plus de la moitié plus au nord de l'Ile-de-France. 

« Les rendements sont estimés entre 80 et 86 qx/ha avec un PS supérieur à 79 et un taux d'humidité de 12,5 % », explique Jean-Pierre Pichot.

Des résultats quasiment homogènes partout en Ile-de-France avec, là encore, un bémol : un taux de protéines généralement faible qui « atteint difficilement les 11 », précisent les trois directeurs des coopératives.

Si l'explication « fort rendement = peu de protéines » a un temps été avancée, elle est largement insuffisante. « Il faut plutôt chercher en regardant de plus près les variétés, la structure du sol et le fractionnement de l'azote », soulignent Hervé Courte et Jean-Baptiste Hue. 

Dans les départements franciliens, le colza ne fait pas l'unanimité cette année. Les Seine-et-marnais réalisent « une très belle campagne avec 36-37 qx/ha de moyenne », confie Jean-Pierre Pichot. Idem du côté des adhérents de Sevépi : « La première moitié a été récoltée et les rendements sont estimés à 37-38 qx/ha. Nous sommes optimistes », se réjouit Jean-Baptiste Hue.

Une bonne nouvelle que ne partage pas le directeur de la coopérative Ile-de-France sud : « Le colza, c'est la contre-performance de l'année car les résultats sont très hétérogènes. Les rendements oscillent entre 28 et 40 qx/ha. » 

Enfin, la récolte de pois et féveroles est très hétérogène, tout comme l'orge de printemps. « Magnifique » dans certains secteurs et « très décevante » dans d'autres. 

Les professionnels notent toutefois cette année une belle fenêtre météorologique pour la moisson et sont « plutôt optimistes » quant au bilan de cette campagne. 

La moisson 2015 aura aussi été marquée par de fortes chaleurs, du vent et l'absence de précipitations entraînant plusieurs départs de feu dans les champs. Le département de l'Essonne a sans doute été le plus impacté avec cinq départs de feu à déplorer dès le premier week-end de moisson.

L'un des incendies les plus importants aura d'ailleurs sans doute été celui de Méréville mi-juillet, où 90 hectares ont brûlé. Pour faire face, les agriculteurs ont, pour beaucoup, pris des mesures de précaution en se munissant au moins d'un extincteur dans la moissonneuse et parfois même en détourant le champ avec un déchaumage. 

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages