Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Pascal Houée, une vie en musique

par Laurence Dupuis, mis à jour à 14:32
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Pascal Houée, une vie en musique

La musique accompagne Pascal Houée depuis l’enfance. Aujourd’hui, il se produit régulièrement avec ses collègues d‘Uscule, une émanation de Jazmosphère.

Bercé par le son de l’accordéon paternel tout au long de son enfance, à l’adolescence, il traîne des heures durant dans les hauts lieux du jazz parisien où il accompagne son beau-frère, musicien professionnel des Haricots rouges : bref, la musique fait partie de la vie de Pascal Houée depuis sa naissance dans le quartier Montparnasse à Paris.

À onze ans, il débute la clarinette et intègre le conservatoire qu’il abandonne au bout de trois mois au grand dam de ses parents : le système lui paraissait trop rigide.

Quelques années plus tard, il profite de son service militaire pour apprendre à jouer du saxophone. « Pour mes vingt ans, mon père m’a offert cet instrument dont je joue toujours », se souvient Pascal Houée aujourd’hui âgé d’une cinquantaine d’années.

En parallèle à la musique, il commence à travailler à dix-sept ans dans le secteur du bâtiment et des travaux-publics avant de se lancer dans une autre aventure : obtenir son bac et devenir instituteur. Il réussit haut la main le concours de l’École normale.

Il rencontre alors le guitariste Alain Poirier et le pianiste Jeff Bernicchia, et fonde le groupe Jazmosphère, un nom tiré d’un roman écrit par un musicien.

Une association éponyme est créée pour des questions administratives. Son but : promouvoir la musique vivante sous toutes ses formes. Composée de six membres, la formation voit sa musique évoluer au gré des rencontres : jazz Nouvelle-Orléans au départ, middle jazz puis swing par la suite. 

En 1987, Pascal Houée quitte les portes de Paris pour s’établir dans le nord-est seine-et-marnais, à La Chapelle-Moutils.

Si son environnement change, sa passion pour la musique reste. En Seine-et-Marne comme à Paris au Petit Montparnasse, le groupe se produit régulièrement.

Suite au départ pour d’autres aventures d’un des membres historiques de Jasmosphère, Uscule — un nom né d’une blague lancée lors de la dernière fête de la musique —, voit le jour.

Côté professionnel, Pascal Houée a évolué. Professeur des écoles pendant vingt ans, enseignant spécialisé durant dix ans où la médiation musicale tenait une place importante, il est maintenant référent à l’Inspection académique de Coulommiers en matière de difficultés comportementales.

Pascal Houée a eu à cœur de transmettre à ses trois enfants sa passion pour l’éducation et la musique. Pari réussi.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages