Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Philippe Chatain, imitateur et chroniqueur

par Laurence Dupuis, mis à jour à 11:10
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Philippe Chatain, imitateur et chroniqueur

Chroniqueur et imitateur, Philippe Chatain s’inspire de l’actualité qu’il met en scène sous un angle humoristique voire décapant.

Tout de noir vêtu, Philippe Chatain entre sur scène en cette froide soirée de janvier et entraîne le spectateur dans un tourbillon de personnalités tel un zapping à la télévision. La voix imitée est précise et reconnaissable à la première syllabe.

Son nom ne vous dit peut-être rien, pourtant de Stade 2 à Vivement dimanche ou Chez Cauet, il croque avec un plaisir non feint l’actualité sur les plateaux de télévision. L’humour y est parfois décapant et provoque en tout cas l’hilarité de la salle.

Bien qu’originaire de Carcassonne (Aude), Philippe Chatain a posé ses valises en Bretagne où il officie sur radio France bleu Armorique dans Radiopotins.

Sa passion pour les imitations remonte à l’enfance. « Tout a commencé en Nouvelle-Calédonie vers l’âge de dix ans. Je m’amusais à chanter comme les professionnels et à les imiter à l’instar de Thierry le Luron qui m’a sans doute transmis le virus. Puis, dans la cour de récréation, mes camarades me demandaient de leur faire un “p’tit spectacle”, soit avec des voix connues, soit avec celles des professeurs, le tout entièrement improvisé », raconte Philippe Chatain.

En 1980, alors âgé de quatorze ans, il monte sur scène devant cent cinquante personnes à l’occasion d’un anniversaire. Cet événement marque le début de sa carrière artistique.

À l’heure de son entrée dans la vie active, il enchaîne différents métiers dont animateur vacances, photographe, commercial. « Je vendais des aspirateurs, mais mon aspiration était ailleurs », note-t-il dans un jeu de mots.

Ces activités lui permettaient de jouer dans des cafés théâtre — Point virgule, Café de la Gare — le soir.

Sa rencontre avec Philippe Bouvard le lance définitivement : la « grosse tête » lui demande de le remplacer en tant qu’animateur à Bobino.

S’il n’a pas suivi de formation artistique, le chroniqueur et imitateur a appris seul en animant des soirées, des magasins et surtout, en regardant les autres faire. Cette expérience du micro, il la met aujourd’hui au service de ses spectacles d’humour.

Il s’inspire au quotidien de l’actualité people, des politiques, des chansons, du cinéma… Son dernier spectacle, « À Chatain son tour », présente un cocktail de voix avec des parodies télé et des chansons, des vedettes du petit écran et des politiques — sans discrimination.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Le glyphosate en questions

  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages