Philippe Hecquet, maître brasseur loir-et-chérien

par Doriane Mantez, mis à jour à 11:06
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Philippe Hecquet, maître brasseur loir-et-chérien

Originaire du nord de la France, Philippe Hecquet a importé la culture de la bière jusqu’en Loir-et-Cher. Voilà maintenant deux ans que la Brasserie des 3 provinces fait de la mousse à Saint-Aignan.

Passionné par le brassage depuis de nombreuses années, Philippe Hecquet est passé d’amateur à professionnel avec la création de la Brasserie des 3 Provinces située à Saint-Aignan, dans le département du Loir-et-Cher.

Originaire de Valenciennes, ce Chtimi a baigné dans la mousse depuis son plus jeune âge, avant d’arriver à sa majorité dans la région Centre-Val de Loire. « Dans le Nord, on connaît bien la bière. Ma famille avait pour habitude d’aller boire de la bière en Belgique. C’était notre sortie du dimanche ».

Après avoir travaillé vingt ans dans l’industrie automobile, il a décidé, à l’âge de 44 ans, de « changer de vie » et revenir à ses origines du Nord. « Je commençais à tourner en rond dans mon métier. J’avais envie de me lancer dans l’aventure de la création d’une entreprise. Étant amateur de bière, le projet de monter une brasserie artisanale m’est venue comme une évidence. Pendant deux ans, j’ai mûri ce projet en allant prendre des conseils auprès de professionnels partout en France   ».

Formation de brasseur en poche et petite étude de marché réalisée, voilà maintenant deux ans que Philippe Hecquet brasse ses bières dans un local de 500m2 qui abrite quatre cuves de fermentation de 10 hectolitres chacune.

« J’ai commencé la fabrication des premières bières avec des cuves de 300 litres. Je pouvais sortir une centaine de litres, mais ce n’était pas suffisant donc j’ai investi dans quatre cuves de 1000 litres », détaille-t-il.

Aujourd’hui, la Brasserie des 3 Provinces offre une large gamme de bière artisanale et surtout locale. « Des bières de soif, légères en alcool, et des bières de dégustation au goût plus marqué ».

Il y a une gamme traditionnelle avec blonde, blanche, rousse  et une gamme dégustation avec une bière noire (la stout), une bière très forte et très maltée (la triple) et l'IPA (India pale ale) dans laquelle le houblon est rajouté non fermenté.

Soucieux d’ancrer sa production dans la région, le microbrasseur fait venir le malt d'Issoudun (Indre). Le houblon vient, lui, de Tettnang. Certes c’est une ville allemande, mais elle est jumelée avec Saint-Aignan ! « Je suis toujours à la recherche du petit producteur, le plus local possible. L’idée est d’apporter une typicité à mon produit et de ne plus dépendre de la production de masse ».

Six bouteilles estampillées « brasserie des trois Provinces » (en 33 cl et 75 cl) sont donc disponibles dans un rayon de 50 km autour de Saint-Aignan, chez les cavistes, petits commerces, épiceries fines et autres boutiques de produits régionaux.

« Pour le moment je travaille uniquement avec les professionnels. J’ai dans l’idée de faire un peu de vente directe, avec une visite des installations. Mais ça demande du temps que je n’ai pas pour le moment… Entre la production et la vente, il y a beaucoup de problématiques à gérer. Je réfléchis pour embaucher quelqu’un à temps plein pour m’aider dans mes différentes tâches mais aussi pour toucher une clientèle plus large géographiquement », explique le brasseur.

D’ici la fin de l’année, Philippe Hecquet, ambitionne de se convertir au bio, pour « répondre à des attentes environnementales et sociétales ».

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages