Plus de technologie pour plus de confort

par Doriane Mantez, mis à jour à 12:47
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Plus de technologie pour plus de confort

Jérôme et Lynda Paineau ont ouvert les portes de leur exploitation laitière avec ses outils connectés le 13 décembre à Savigny-sur-Braye (Loir-et-Cher). De nombreuses personnes ont fait le déplacement pour découvrir l'exploitation et ses outils connectés.

Dans le cadre d’une journée « portes ouvertes », Jérôme Paineau, sa compagne Lynda et leur fils ont accueilli une centaine de visiteurs sur leur exploitation laitière mercredi 13 décembre à Savigny-sur-Braye.

L’occasion pour eux de faire découvrir leur exploitation, d’échanger avec les visiteurs et d’expliquer l’évolution technologique du métier d’éleveur. Bien que Jérôme ne soit pas forcément à l’aise avec les nouvelles technologies, Lynda, elle, est une adepte et peut gérer son exploitation du bout des doigts via son smartphone.

À ce jour, la ferme détient trois robots de la marque Lely pour « plus de confort », aussi bien pour les bêtes, que pour les éleveurs.

« Nos cinquante-cinq vaches laitières sont en logettes paillées, entretenues par un robot racleur, la traite est faite par un robot, et un robot repousse-fourrage approvisionne les vaches pour qu’elles ne manquent jamais de nourriture », a expliqué le gérant.

« Toute cette technologie est positive pour l’éleveur, car elle enlève le travail rébarbatif, celui qui fatigue physiquement, et laisse du temps pour être plus attentif auprès des bêtes, faire le côté sympathique du métier. Les robots sont aussi et surtout positifs pour nos vaches, car ils leur apportent un véritable confort : une traite en accès direct aux vaches et plus rapide, un sol toujours propre et de la nourriture en continu », a souligné Lynda.

Le couple explique qu’avec leur robot de traite (Lely Astronaut A4) les vaches sont plus calmes, en bonne santé et produisent donc plus de lait. Ils détaillent : « Avec la traite robotisée, on a accès à des données précises partout et tout le temps sur l’ordinateur et le portable. Le système collecte les données sur la production de lait et sur la santé de chaque vache. S’il y a un changement ou un problème, on est directement averti. Ce qui nous permet d’accorder toute notre attention aux vaches qui en ont le plus besoin ».

En 2017, les gérants ont investi dans un robot racleur (Lely Discovery 120 Collector) qui se balade entre les vaches pour aspirer le lisier et pulvériser de l’eau.

La machine fonctionne sans câbles ni rainures. Les vaches peuvent donc circuler en toute sécurité. « Ce robot est une révolution qui garantit non seulement un sol plus propre, mais aussi des pattes plus propres plus longtemps. Plus besoin de faire la contraignante tâche du raclage du lisier. J’ai juste à définir les trajets et la fréquence de passage et la machine fait tout automatiquement sans déranger les bêtes qui se sont vite habituées à sa présence », expliquent l'agricultrice.

La dernière nouveauté technologique au Gaec est le robot repousse-fourrage (Lely juno 150) qui fonctionne jour et nuit pour que le fourrage soit toujours à portée des vaches sur la table d’alimentation.

Les exploitants détaillent : « Le fourrage est régulièrement poussé, ce qui fait que toutes les vaches, même celles figurant plus bas dans la hiérarchie, peuvent manger le fourrage dont elles ont besoin. Ce robot est un petit plus qui nous permet d’économiser 1 800 litres de carburant et 180 heures de travail en moyenne par an ».

Grâce à toute cette « technologie intelligente », Jérôme et Lynda ont une attention portée sur chaque vache et profitent pleinement de leur métier d’éleveur.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages