Porto, la ville à voir et à reboire

par Laure Sauvage, mis à jour à 19:10
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Porto, la ville à voir et à reboire

Connue pour son vin, ses monuments baroques ornés d’azulejos et ses jolis ponts qui traversent le Douro, la ville de Porto a plus d’un tour dans son sac pour vous séduire !

Établie sur plusieurs collines au nord-est du Portugal, à l’embouchure du fleuve Douro, la ville de Porto est la deuxième métropole du pays, avec près de 238 000 habitants. Baptisée Portus (le port), il y a plus de 2 000 ans par les Romains, elle a été la capitale historique du pays et lui a donné son nom. 

Après un passé prestigieux dans l’activité maritime et commerciale qui l'a rendue riche, cette ville laborieuse s’est petit à petit appauvrie.

Mais depuis une vingtaine d’années, elle se rafraîchit lentement mais sûrement. Ses petites ruelles pavées, les tuiles rouges des toits, ses quartiers délabrés reprennent vie et redonnent son éclat et sa splendeur à la ville.

Surnommée la Capitale du Nord ou la Cidade Invicta, Porto est une ville authentique, à taille humaine, avec un centre historique classé patrimoine mondial de l’Unesco qui recèle de trésors. Comme chez sa grande sœur Lisbonne, on embarque à bord d’un typique tramway des années 1920 (on les appelle les electricos) et on visite l’emblématique quartier animé de la Ribeira situé sur la ville basse.

On fait aussi la tournée des façades ornées d’azulejos (carreaux de céramiques colorées), des églises baroques gardiennes de l’esprit des lieux, de la Torre Dos Clérigos, à la cathédrale Sé, celle de Santa Clara, en passant par São Francisco où chaque centimètre des murs, de la voûte et des piliers dégouline d’or, puis on fait un crochet par la somptueuse gare de Sao Bento.

On entame ensuite la traversée à pied du pont Luis 1er qui enjambe le Douro pour atterrir à Vila nova de Gaia, le cœur battant de la viticulture, où l’on termine en beauté par l’une des grandes maisons de vin de Porto. De véritables institutions, mais qui malheureusement ne sont, pour la grande majorité, plus vraiment portugaises. Ne cherchez pas les vignes, elles s’étalent à une centaine de kilomètres plus à l'est pour constituer les paysages enchanteurs de la haute vallée du Douro.

Face à la colorée Ribeira, le soleil inondant les traditionnelles rabelos (embarcations qui transportaient le vin), rien de plus agréable que de déguster un verre de porto au bord du Douro en écoutant, avec passion, du fado. Cette mélodie allie mélancolie et force. Elle vous transperce le cœur et vous finirez, j’en suis sûre, avec un verre à la main et une larme à l’œil.

La ville haute vaut aussi son coup d’œil avec des quartiers plus modernes, de nombreuses places avec bars branchés, restos à la mode, boutiques, hôtels design ! Vous pouvez aussi, en métro, aller à la plage côté océan !

Impossible de parler de Porto sans aborder le côté gastronomque : incontestablement le plat typique du Portugal : la bacalhau (morue séchée), les délicieuses pâtisseries à base de jaune d’œufs dont les célèbres Pastéis de nata, et bien entendu le vin du même nom que cette ville !

Surprenante, Porto regorge de petits secrets et coins insolites qui feront le bonheur des fans de la saga Harry Potter, dont notamment la très célèbre Librairie Lello et son majestueux escalier central en forme de violoncelle.

Un séjour de trois à quatre jours donne un bon aperçu de cette ville accueillante, où l’on retrouve la sympathie et la bonne humeur naturelle des Portugais.

Doriane Mantez

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages