Precea  : allier vitesse et précision du semis

par Laure Sauvage, mis à jour à 15:05
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Precea  : allier vitesse et précision du semis

Le constructeur Amazone a lancé le 1er septembre son nouveau semoir monograine, Precea. Une gamme qui se veut un «  équilibre entre vitesse, précision et confort  ».

Mardi 1er septembre, sur son site d’Auneau, Amazone organisait le lancement français de sa nouvelle gamme de semoirs monograines  : Precea.

Si ses prédécesseurs étaient surtout tournés vers le marché allemand, Precea a été pensé pour le marché français, «  premier marché en Europe en termes de monograines et très diversifié, donc ayant besoin de semoirs polyvalents  », explique Philippe Goumin, directeur de produits.

La gamme compte quatre modèles  : le Precea 3000 (3 m de large, châssis rigide, 4 à 6 éléments semeurs), sa variante compacte Precea 3000-A combinée avec un outil de préparation du sol, le Precea 4500 (4,50 de large, châssis rigide, 5 à 8 éléments semeurs) et le Precea 4500-2, qui dispose d’un châssis télescopique simple, double ou variable.

Pour ces machines, la variante Super propose un entrainement électrique de la sélection des grains, et une vitesse maximale de 15 km/h, une haute vitesse pour un monograine  !

La variante Special est quant à elle «  plus dégraissée, plus simple, accessible aux plus petites exploitations tout en conservant les techniques de la gamme  », précise Philippe Goumin. L’entraînement est alors mécanique, avec des arbres flexibles plutôt que des chaînes, pour «  assurer une bonne régularité jusque 12 km/h  ».

Les éléments semeurs permettent un inter-rang de 45 à 80 cm, sont munis d’une trémie de 55 litres (70 litres en option), sont adaptés aux semis de maïs, tournesol, betteraves à sucre, colza, soja, sorgho, féverole et pois, ceci en semis après labour, mulch ou semis direct.

L’innovation centrale de Precea, c’est son système de sélection du grain par surpression, qui permet un semis précis même à grande vitesse. Un flux d’air plaque la graine sur un disque perforé. Les graines passent devant un sélecteur, le surplus est éjecté, un capteur optique contrôle la sélection et affiche les défaut sur le terminal du tracteur.

Puis la pression d’air est stoppée et la graine est propulsée de la canule vers la ligne de semis.

L’implantation est faite par une unité à double disque PreTeC et une roulette de réception, empruntée à la gamme EDX, qui plaque chaque graine dans le fond du sillon. La pression d’enterrage peut atteindre 220 kg par élément semeur en réglage mécanique, et jusque 400 kg avec la commande hydraulique.

Cela permet «  une bonne stabilité des éléments semeurs à haute vitesse  », assure-t-on à Amazone, «  sans avoir à beaucoup préparer le sol avant le semis  ».

Avec Precea, le constructeur a développé un nouveau système de fertilisation localisée  : FertiSpot, disponible sur les machines estampillées «  CC  ». Il ne s’agit plus d’apporter de l’engrais en continu sur toute la ligne de semis  : une portion de produit est attrapée par un doigt-cuiller rotatif et projetée au niveau de chaque grain.

«  Cela permet d’optimiser la fertilisation, précise Philippe Goumin. En engrais 18-46, on peut arriver à une économie de 25  %. Et cela réduit le risque de lessivage  ».

Testée en pré-série en 2020, la gamme Precea sera disponible à l’achat en 2021.

Laure Sauvage

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages