Rentrée : 14 produits locaux et bio dans les cantines des lycées

par Laure Sauvage, mis à jour à 00:07
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Rentrée : 14 produits locaux et bio dans les cantines des lycées

En cette rentrée, l’une des nouveautés mise en place dans les lycées et CFA franciliens par la Région concerne les cantines scolaires. Elle a été présentée le 25 août par Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France.

« C'est sous étroite vigilance sanitaire qu'a lieu cette rentrée », a rappelé Valérie Pécresse, le 25 août dernier, en introduction de sa conférence de presse de rentrée scolaire, au siège de région, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

Quelque 465 établissements franciliens publics sont concernés, lycées du secondaire et centres de formations pour apprentis (CFA), dont ceux du secteur agricole.

Accompagnée de Marie-Carole Ciunti, vice-présidente chargée des lycées et de l'administration générale, la présidente de la Région Île-de-France a souligné que la crise sanitaire creusait « les fractures sociales, territoriales et accentuait les inégalités scolaires ».

Pour faire face à cette situation, la Région a mis en place un certain nombre de mesures pour « lutter contre la précarité sociale mais aussi éducative ».

En cette rentrée, c'est « protection pour tous », a tout d'abord précisé Valérie Pécresse. Le port du masque étant obligatoire à l’intérieur des lycées, aussi bien pour les élèves que pour les professeurs, la Région a décidé de distribuer gratuitement deux masques en tissu à tous les élèves.

Ils serons renouvellés « aussi souvent que possible », a-t-elle promis.

Elle a par ailleurs affimé que les lycées seront désinfectés quotidiennement et que chaque agent régional disposera d’une « dotation » de protection en masques, gels, gants, etc.

Viennent ensuite les nouveautés. La plus spectaculaire concerne l'équipement numérique. Tous les élèves de seconde scolarisés en lycée général et technologique vont recevoir un ordinateur, accentuant ainsi le virage numérique des établissements initié l’an passé.

« Dans les lycées professionnels, les équipes pédagogiques resteront libres de choisir entre tablettes et ordinateurs, car les enseignements y sont différents. Une tablette permet plus facilement de filmer et elle est plus pratique à emporter dans les ateliers par exemple ».

La période de confinement est passée par là et a permis de tirer quelques enseignements  : « les élèves doivent être en capacité de télétravailler s’ils en ont besoin », a-t-elle précisé. Les équipements seront quant à eux de « nouvelle génération » avec « des manuels préalablement téléchargés » et un accès à « un laboratoire de langue gratuit ».

Au total, 137  000 équipements numériques construits par l’entreprise francilienne Unowhy seront distribués cette année. Les élèves pourront garder l’équipement à la fin de leur cursus.

La santé des élèves étant également une priorité pour la Région, une nouvelle mesure s'attèle au contenu des assiettes servies dans les restautants scolaires.

« Notre objectif, a rappelé l'élue, c'est que d'ici 2024, 100 % des lycées franciliens soient approvisionnés en produits locaux, dont 50  % avec des produits bio ».

En 2019, la Région a favorisé l'introduction du bio dans l'ensemble des lycées publics. Elle a également financé un supplément de 21 centimes pour chaque repas afin d'inciter les établissements à utiliser en priorité des produits bio régionaux, « dans le respect des marchés publics et des engagements contractuels avec les fournisseurs ».

Lors de cette rentrée, la Région va plus loin. « Nous donnons les moyens à tous les lycées d'accéder à une liste de 14 produits* de circuit court franciliens et de qualité, dont certains seront bio, qu'ils pourront servir dans leurs restaurants scolaires ».

Pour faciliter la mise en relation entre les producteurs locaux et les lycées, un nouveau service est désormais disponible sur la plate-forme Île-de-France Smart Services.

Baptisé « Du local sur mon plateau », il permet aux lycées de repérer sur une carte les producteurs et fournisseurs locaux situés à proximité, et réciproquement.

Seront ainsi référencés des boulangers, des producteurs de fruits et légumes, de viande, d'œufs, mais aussi des ateliers de transformation agricole (huilerie, fabrique de pâtes, etc.) et des distributeurs de produits franciliens.

Laurence Augereau

* Ces 14 produits franciliens sont réparties dans six gammes de produits (pain des Franciliens, légumes (carottes, salades, lentilles, pommes de terre), viandes et œufs (volaille, bœuf, œufs en coquille), laitages (brie, coulomiers, yaourts), fruits (pommes et poires) et produit exotique (banane antillaise).

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages