Russell Boncey, peintre colorfield

par Laure Sauvage, mis à jour à 14:30
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Russell Boncey, peintre colorfield

Artiste-peintre français, d’origine britannique, Russell Boncey s’inspire de la nature pour réaliser ses œuvres.

Dès la première parole échangée, son délicieux accent nous ramène vers ses origines britanniques. En effet, Russell Boncey, artiste peintre installé à Recloses (Seine-et-Marne), petit village au cœur du massif forestier de Fontainebleau, est né dans le comté anglais du West Yorshire en 1959.

Il a posé ses valises en France depuis trente-six ans, à la suite de la mutation de son épouse, expert-comptable puis fiscaliste, en Alsace et ensuite en Seine-et-Marne.

Sa passion pour la nature date de son enfance «  dans un comté verdoyant aux landes escarpées où paissent les moutons  », comme il le décrit.

Professeur de lettres anglaises, il a travaillé notamment pour la chambre de Commerce internationale de Strasbourg (Bas-Rhin) avant de fonder sa propre structure de formation en langues étrangères.

En 2005, lorsqu’il s’installe en Seine-et-Marne, il décide «  de vivre sa passion inassouvie  : la peinture  ». Pour vivre de son art, il conseille «  d’avoir une seconde corde à son arc  », note l’artiste devenu citoyen français en 2014 et qui se dit fondamentalement européen. «  Le Brexit est une folie, une trahison.  »

Si l’environnement de la forêt et son immense jardin sont une source d’inspiration, il se rend régulièrement en Normandie, notamment dans le Cotentin, où certains espaces sont parfaitement préservés. «  La France compte de magnifiques paysages aux climats variés. Même les parcelles de culture ont sculpté le paysage et peuvent être sources d’inspiration, comme les anciennes carrières devenues des sites naturalistes  ».

«  Reste à contenir les villes  », souligne Russel Boncey pour expliquer sa motivation à intégrer l’Association des journalistes-écrivains pour la nature et l’environnement.

«  Un artiste se doit d’être ouvert et de capter les émotions pour les exprimer dans son art. Celui-ci est un lien structurel fort  », note celui qui a pour modèle l’école expressionniste, aussi appelée Colorfield. Étant aussi attiré par le romantisme, il a inventé une expression et se déclare «  narrative colorfield  ».

Pour peindre, il prend des photos et réalise des esquisses quelle que soit la météo, avant de les retranscrire au sein de son atelier à l’aide de gouache ou de peinture aux jaunes d’œufs. «  Avec l’âge, les couleurs se font parfois plus douces même si les couleurs vives transmettent mieux les émotions.  »

Durant son exposition à La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne) jusqu’au 28 juillet, il accueille des scolaires. Son but  : éduquer le regard.

L. Goudet-Dupuis

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages