Saranya et Hong Lor, cuisine thaï du cœur

par Laure Sauvage, mis à jour à 12:53
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Saranya et Hong Lor, cuisine thaï du cœur

Saranya et Hong Lor ont offert aux soignants des repas thaï cuisinés au sein de leur restaurant, le Thaï fine à Vert-Saint-Denis. Zoom sur deux passionnés au grand cœur.

« Je suis tombée dans la marmite dès mon plus jeune âge, mon père étant chef cuisinier  », souligne d’emblée Saranya Lor, qui dirige depuis trois ans le restaurant Thaï fine à Vert-Saint-Denis (Seine-et-Marne).

«  Mon père est arrivé en France en 1985. Après avoir travaillé à Paris dans un restaurant asiatique, il crée son propre restaurant Thaï à Paris dans le 14e arrondissement  », explique Saranya Lor, qui l’a rejoint avec le reste de la famille en 1993. Dès l'âge de 16 ans, elle donne des coups de main au service, mais le secteur de la restauration ne l’attire pas.

Elle opte alors pour des études dans le commerce. Après une carrière de cadre dans une société d’import-export, un déclic se produit il y a sept ans. «  J'ai eu envie de retourner dans ce que j’aime et où je peux tout faire  : cuisine, gestion, décoration.  »

Dans un premier temps, elle prend la direction du restaurant de son frère, puis ouvre le Thaï fine, du nom d’une recette familiale.

Si la cuisine et la gestion sont l’affaire de Saranya, pour le marketing et la communication, elle est épaulée par son époux Hong Lor. Consultant en informatique, il est également spécialisé dans la réalisation et le montage de vidéos, des atouts pour communiquer et faire vivre le site Internet du restaurant qui propose différents événements au cours de l’année. Hong fait également office de «  goûteur officiel  » en se mettant dans la peau d’un client.

En tant que bouddhistes, l’un des leitmotivs du couple est «  pour pouvoir recevoir, il faut pouvoir donner aux autres  ». Le restaurant étant fermé pour cause de confinement, ils ont cherché à soutenir les gens présents sur le terrain et notamment les soignants.

Dès le 1er avril, avec un cuisinier bloqué en haut du restaurant, une centaine de repas sont confectionnés pour le centre hospitalier de Melun, le 18 c’était pour l’Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de cette structure.

Face au coût des matières premières, le couple lance un appel aux dons auprès d’exploitants agricoles de Seine-et-Marne et de l’Essonne. La famille Signolle, de la cueillette de Servigny, à Lieusaint, répond présent et offre fruits et légumes pour le repas confectionné le mercredi 29 avril à destination du personnel soignant du groupe hospitalier de Brie-Comte-Robert.

«  C’est un bon moyen d’être solidaires et d’allier les produits locaux aux recettes thaï. Seules les herbes ne peuvent venir que de chez nos fournisseurs habituels.  »

L . Goudet-Dupuis

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages