Savoir sélectionner pour l’avenir de la forêt

par Laure Sauvage, mis à jour à 18:04
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Savoir sélectionner pour l’avenir de la forêt

Fin octobre, une trentaine de propriétaires ont participé à une réunion forestière à Marchenoir, sur le suivi et la conduite des jeunes peuplements.

Le Groupement de développement forestier de Loir-et-Cher (GDF 41) a organisé une réunion technique, le vendredi 25 octobre dans la forêt de Marchenoir.

Tout au long de cette journée, trente-cinq propriétaires privés se sont penchés sur le suivi et la conduite des jeunes peuplements et ont revu les techniques simples pour permettre l’installation et la bonne croissance des jeunes arbres.

Après avoir passé la matinée dans une parcelle en futaie* régulière (à l'échelle de la parcelle, tous les arbres des essences principales sont d'âge proche), le groupe a fini la réunion sur une parcelle en futaie irrégulière, ou tous les âges sont présents : « Nous sommes sur une parcelle de 18 ha, sauf qu’à l’inverse de ce matin, ici la forêt est divisée en peuplements forestiers où l’on retrouve toutes les classes d’âge du chêne de 0 à 120 ans, a expliqué Hubert Désiré, technicien forestier à la chambre d'Agriculture de Loir-et-Cher et au GDF 41. En régulier, il faut penser à l’équilibre des classes d’âges à l’échelle de la propriété ».

Quel que soit le type de futaie, l’objectif reste le même : trouver l’arbre d’avenir, qui permettra de produire du bois de qualité et le dégager de ceux qui le gênent ! Pour Hubert Désiré, le propriétaire doit « être paresseux dans ses interventions, observateur et économe. Ça ne veut pas dire ne rien faire ! Il faut bannir de votre vocabulaire  « on verra ça plus tard » , ou  « il faut laisser faire la nature ». Si vous avez deux beaux arbres l’un à côté de l’autre, vous devez choisir, et ne pas remettre à demain la décision car celle-ci sera encore plus dure ».

Une intervention pour dégagement d’un arbre doit durer pour les six prochaines années, c’est pourquoi il préconise « d’y aller un peu fort, quitte à se faire un peu peur ».

Afin d’aider aux mieux les propriétaires, le technicien a donné de nombreuses astuces : cloisonner pour faciliter le travail aussi bien dans une parcelle de futaie régulière qu'en futaie irrégulière quelle que soit sa surface, chercher à faire des bois moins hauts mais qui ont la tête à la lumière, gérer la taille pour emmener aussi de la lumière latérale dans les trouées de régénérations, arrêter de penser que le diamètre donne l’âge de l’arbre, limiter les nœuds qui dévalorisent le bois, tout comme les picots (un défaut qui fait un point noir visible une fois que le bois est fendu).

Bien que les parcelles visitées ne soient pas forcement le reflet de celles détenues par les propriétaires présents, cette réunion forestière a permis de montrer les choses qui se font, les astuces à connaître, a donné des pistes pour essayer de reproduire chez soi les techniques avec les moyens du bord, tout en apportant une vraie ouverture d’esprit.

Le mot de la fin a été donné par Marie-Thérèse Fleury, présidente du GDF 41, qui a rappelé qu’une enquête régionale sur le reboisement est en cours et que le nouveau technicien Florian Vincent, remplaçant de Xavier Kasper, est là pour aider à la remplir si besoin.

« Nous essayons de recueillir un maximum de données des propriétaires qui ont des plantations de moins de dix ans (toutes essences), dans le but d’éditer une plaquette régionale avec des aspects théoriques et économiques pour avoir une approche globale sur ce sujet ».

Doriane Mantez

* Une futaie est un bois ou une forêt composée d’arbres issus de semis (sans notion d’âge).

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages