Sénalia : « Coopérer, c’est opérer ensemble »

par Laure Sauvage, mis à jour à 11:33
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Sénalia : « Coopérer, c’est opérer ensemble »

L’assemblée générale de Sénalia, qui s'est tenue vendredi 10 janvier à Paris, avait pour fil conducteur la notion de « co-opérer ».

« Co-opérer  »  : tel a été le fil conducteur de l’assemblée générale de Sénalia, union de coopératives, vendredi 10 janvier à Paris. Comme l’a souligné le directeur, Gilles Kindelberger  :«  Ce thème est important pour Sénalia qui est une union de moyens logistiques mais aussi le bras armé de la filière pour les exportations. Le but  : réduire les coûts pour que les fruits reviennent à la base, l’agriculteur  ».

Le bilan de l’activité de l’exercice 2018-2019, présenté en images, laisse apparaître un chiffre d’affaires en hausse, tout comme le volume traité (7  065  000 tonnes, soit une hausse de 18  %). Cette activité est essentiellement liée à l’activité Céréales export grâce aux partenariats mis en place avec la Scael et Lecureur, une reprise du marché de l’Afrique de l'Ouest et du développement de celui de la Chine.

L’hinterland se développe principalement en Île-de-France. Par contre, le transport massifié par navette ferroviaire sur le nord Seine s’est soldé par un échec à la suite du retrait d’un des acteurs (Vivescia). Depuis le 1er juillet, plus aucune navette n’est organisée pour les partenaires restants (Valfrance, Cérèsia et la Caproga).

Difficultés rencontrées avec Magestiv, poursuite de la mise en place de Cereo (système d’information unifiant les pratiques), succès du hub logistique de ­Bonnières-sur-Seine, portiques de chargement afin de réduire les poussières…, autant de sujets d’actualité qui ont été présentés avant de faire place à demain avec le renforcement du partenariat avec Cargill pour doubler l’activité cacao à Rouen, la construction d’un terminal au Qatar, ainsi que l’arrêt au 1er septembre 2021 d’un contrat avec Saint-Louis sucre, d’où l’importance d’accroître la diversification des activités.

Mais le fait marquant pour 2020 reste la pose, en mars prochain, de la première pierre du nouveau siège social à Rouen. Sénalia quittera en 2021 son siège de Chartres, un tournant historique, pour s’installer au plus près de ses installations portuaires.

Après une rapide présentation de Oléo 100, nouveau carburant mis en place par Saipol destiné aux flottes captives, une table ronde a permis d’aborder la coopération sous des angles variés.

Philippe Goetzmann, consultant, s’est s’appuyé sur des exemples dans la grande distribution pour démontrer que le travail en commun a été là aussi source d’efficacité. Puis Helle Rasmussen, directrice commerciale Bolloré Logistics, a mis en évidence l’intérêt de la coopération à partir d’expériences africaines. Quant à Jean-François Fiorina, directeur adjoint EM Grenoble, dans le domaine de l’éducation, et Gwendal Rozier, directeur Mobility Accelerator Neoma Business School, dans l’univers des start-up, ont montré qu’à l’évidence, l’efficacité du travail en commun, au-delà des concurrences stériles, a une portée universelle.

«  Il faut une cohésion de l’ensemble des acteurs de la filière, ce qui contribue à l’émergence d’une dynamique collective. Coopérer, c’est opérer ensemble  », a conclu le président Thierry Dupont.

Laurence Goudet-Dupuis

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages