Sologne Agri Méthanisation reçoit son injecteur

par Laure Sauvage, mis à jour à 20:11
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Sologne Agri Méthanisation reçoit son injecteur

L’unité de méthanisation de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) doit entrer en service à l’automne. L’installation du poste d’injection marque une étape décisive du projet.

La livraison de l’injecteur de Sologne Agri Méthanisation a eu lieu le 23 juillet à Lamotte-Beuvron. « C’est le tiroir-caisse qui s’installe ! » s’est exprimé Pascal Bioulac, maire de la commune.

Situé en limite de domaine public, le poste remplit quatre fonctions : l’odorisation du gaz, le contrôle et la régularisation de la pression du gaz pour qu’il soit toujours prioritaire sur le réseau de distribution, le contrôle de la qualité du gaz toutes les trois minutes avant injection dans le réseau et le comptage des quantités injectées.

Sologne Agri Méthanisation associe la ville de Lamotte-Beuvron, la Fédération française d’équitation et dix exploitations agricoles.

Florent Leprêtre, président de l’entité, a déclaré : « C’est la dernière étape avant la mise en service du méthaniseur, prévue à l’automne. Nous nous inscrivons dans un projet de territoire. Cependant, nous devons intégrer de nombreuses règles. »

L’un des défis fut l’acceptabilité du projet. « Nous avons besoin de gaz vert, a commenté Pascal Bioulac. Construire un méthaniseur nécessite de la coordination. C’est une histoire d’équipe et l’aventure continue ! »

Caroline Renaudat, directrice territoriale Centre-Val de Loire de GRDF, n’a pas caché sa satisfaction : « Nous sommes fiers d’avoir apporté notre pierre à l’édifice. Le gaz vert qui entre dans le réseau de distribution possède les mêmes caractéristiques que le gaz traditionnel et les clients ne sont pas obligés de modifier leur installation. »

Le gisement de biodéchets de Sologne Agri Méthanisation est estimé à 28 000 t : fumier équin, effluents d’élevage, boues de station d’épuration, déchets alimentaires, etc. L’énergie produite correspondra à la consommation annuelle de 2 800 logements neufs ou de soixante-huit bus roulant au BioGNV (250 000 kWh/an/véhicule).

Né en 2004, le projet représente un investissement de dix millions d’euros. Sa rentabilité est prévue sur douze ans sur la base d’un prix garanti pendant quinze ans de 10,70 centimes d’euros le kWh.

Le produit sera acheté par la Société d’approvisionnement et de vente d’énergies (Save), opérateur de référence pour le gaz vert.

Sologne Agri Méthanisation est le second méthaniseur du Loir-et-Cher après Méthabraye, mis en service en avril 2018. La capacité de production de l’unité solognote est de 200 Nm3/h, soit 17 GWh/an. Dix projets sont à l’étude dans le département. Objectif : 7,2 % de gaz vert en 2023 et 60 % en 2030.

Olivier Joly

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages