Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Stone mountain, concentré d’Amérique

par Laure Sauvage, mis à jour à 15:34
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Stone mountain, concentré d’Amérique

Géologie, botanique, histoire, activités de plein air… À Stone mountain, l’un des lieux touristiques les plus visités de Géorgie (USA), il y en a pour tous les goûts.

Près d’Atlanta, en Georgie (USA), Stone mountain apparaît comme un étonnant mélange des genres.

De loin, c’est une montagne posée au milieu du plat.
Il y a trois cents millions d’années, la collision de l’Afrique et de l’Amérique du nord provoquait sous terre une remontée de roche fondue. Ce magma a refroidi et durci pendant encore quelques milliers d’années. Ce processus a formé du granite, une quinzaine de kilomètres sous la surface de la terre.

Le dôme de Stone mountain, c’est cette masse granitique, travaillée par l’érosion, qui culmine désormais à plus de 250 mètres au dessus de la plaine avoisinante.

Ce qu’on voit tout de suite quand on s’en approche, c’est l’immense bas-relief (trente sur soixante mètres) sculpté sur le flanc nord de la montagne.

Il montre trois leaders confédérés pendant la guerre civile. Ce conflit a opposé entre 1861 et 1865 les « Etats-Unis d’Amérique » aux « Etats confédérés d’Amérique » rassemblant onze Etats du Sud qui avaient fait sécession des Etats-Unis.

La sculpture a été imaginée en 1912 pour honorer la mémoire des confédérés. Sa fabrication commence en 1923 mais ne s’achèvera qu’en 1972, après une longue interruption due au manque de fonds et plusieurs modifications des plans initiaux.

Un sentier balisé et un téléphérique donnent accès au sommet du mont.

Là-haut, le paysage est stupéfiant. La roche blanche et nue, les petites mares au lit creusé par l’érosion, le silence, les silhouettes emmitouflées qui parcourent le lieu avec lenteur l’hiver… donnent presque l’impression d’être sur la Lune.

Mais les buildings d’Atlanta, au loin, et les Appalaches, par temps clair, ramènent sur Terre.

Ce sommet est chargé d’histoire : pendant des centaines d’années, les peuples amérindiens creeks puis cherokees s’y rassemblaient pour des cérémonies… avant que le gouvernement américain et l’Etat de Géorgie ne prennent possession de la montagne au début des années vingt.

Aspect peu reluisant : l’endroit est intimement lié au Ku Klux Klan. L’organisation suprémaciste blanche, interdite une première fois en 1877, fut en effet relancée fin 1915 en haut de Stone mountain.

Dans les années vingt, ce Ku Klux Klan moderne participa en grande partie à la collecte des fonds et à la construction de la sculpture des confédérés. En échange, il eut le droit d’organiser sur la montagne autant de manifestations qu’il le souhaitait.

Le Ku Klux Klan disparaît officiellement en 1944. Malgré les efforts de l’Etat de Géorgie pour faire oublier ce passé peu glorieux, le lieu reste encore aujourd’hui un symbole pour certains groupes nationalistes. 

Stone mountain est aussi un site naturel protégé. Les pentes inférieures de la montagne sont boisées, et servent d’habitat à de nombreux oiseaux, insectes, fleurs, mousses, lichens… Certains spécimens très rares y sont recensés, comme le chêne de Géorgie ou l’hélianthe de Porter*.

Le site ne déroge pas au cliché de l’entertainment** et du consumérisme à l’américaine : on y trouve des magasins de souvenirs, des distributeurs de pop-corn, un parc d’attractions pour les enfants, etc.

Sans oublier de nombreuses activités sportives ou touristiques : à Stone mountain, on peut camper, pêcher, faire du golf, du vélo, du jogging, du patin et de la luge, découvrir une plantation d’avant-guerre, ou même voguer sur une réplique des bateaux à aube jadis utilisés sur le fleuve Mississippi.

Et l’été, on peut assister à un show de son et lumière projeté à flanc de rocher, qui rend hommage aux Etats confédérés et au pays réunifié.

*Helianthus porteri, aussi appelée « tournesol des confédérés » ou « marguerite jaune ».
**Entertainment : « divertissement », en anglais.

Photos : A. B., G. C., L. S

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages