Timothée Adolphe : objectif Tokyo 2020

par Hervé Colin, mis à jour à 17:50
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Timothée Adolphe : objectif Tokyo 2020

Le sprinter sparnonien Timothée Adolphe a réalisé le 10 mars la meilleure performance mondiale sur le 60 mètres en salle. Être aveugle ne l'empêche pas d'avoir le regard tourné vers les futurs Jeux paralympiques de Tokyo en 2020.

Il y a des personnes qui sortent de l'ordinaire. Timothée Adolphe est de celles-là. Ce n'est pas tant le fait que ce jeune homme soit aveugle mais plutôt qu'il soit capable de se dépasser pour briller dans sa discipline, l'athlétisme.

Néanmoins les deux sont tout de même un peu liés : « J'ai l'esprit de contradiction, quand on me dit : tu es aveugle, tu ne peux pas courir, ça me donne envie de me surpasser », relève-t-il. Et c'est ce qu'il fait. Depuis qu'il a repris l'entraînement en 2011, le jeune Sparnonien collectionne les médailles.

Timothée Adolphe est licencié au Paris Université-Club (Puc) mais vit depuis 2014 à Épernon (Eure-et-Loir) et s'entraîne à l'Insep*. « Ce qu'ils mettent en place est intéressant », relève-t-il.

C'est sa rencontre avec son coach Arthémon Hatungimana, vice-champion du monde du 800 mètres, qui va lui permettre de prendre le virage vers sa carrière d'athlète de haut-niveau à une époque où il pratiquait le torball en D2 à Angers. Sous sa houlette, il franchira les étapes qui le mèneront de records en records aux Jeux de Rio (Brésil) en 2016.

Cependant il ne gardera pas un bon souvenir de cette expérience paralympique. Il se blesse à l'épaule sur l'épreuve du 100 mètres et se verra disqualifié pour avoir mis un pied sur la ligne en dépit d'une belle victoire face au recordman du monde, le Brésilien Daniel Silva, en demi-finale du 400 mètres.

Une élimination qui lui reste en travers de la gorge : « Pour quelques millimètres ça m'a coûté quatre à cinq ans de travail... Ce qui est étrange, c'est que nous n'avons jamais pu revoir les images et qu'il y a aussi eu une disqualification dans l'autre demi-finale au bénéfice d'un Brésilien également... C'est compliqué à vivre ».

Mais Timothée Adolphe a su rebondir.

Il a remonté une équipe avec deux guides (Yannick Fonsa et Jeffrey Lamy) et se livre à une vingtaine d'heures d'entraînement par semaine : « On est vraiment sur la même préparation que les valides ».

Cette année il vise le triplé (100, 200, 400 mètres) au championnat d'Europe à Berlin (Allemagne).

Il compte aussi passer sous la barre des 11 secondes au 100 mètres et battre le record du monde du 400 : « Je l'ai très clairement en tête. Je suis peut-être trop gourmand mais il y a un moment où il faut être ambitieux. Aujourd'hui j'ai les jambes pour aller le chercher. Mais l'objectif ultime ce sont les Jeux de Tokyo en 2020 ».

*Institut national du sport, de l'expertise et de la performance

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages