Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Tous les sols de Loir-et-Cher définis et cartographiés

par Estelle Bescond, mis à jour à 16:27
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Tous les sols de Loir-et-Cher définis et cartographiés

La chambre d'Agriculture s'est dotée d'une carte des sols du département à l'échelle 1/250 000e. Elle cherche à développer l'échelle 1/50 000e qui pourrait être utile aux bassins versants, communes et exploitations agricoles.

Le 2 novembre à Blois, la chambre d’Agriculture a présenté son travail de cartographie des sols du département face à une cinquantaine de personnes : tout le Loir-et-Cher est cartographié à petite échelle, soit au 1/250 000e, et les termes des types de sols y sont regroupés.

Ce référentiel régional pédologique (RRP), labellisé au niveau de qualité optimum IGCS par le ministère de l’Agriculture et par l’Inra, répond à une demande dudit ministère pour la révision des zones défavorisées simples.

Il est le fruit d’un partenariat entre ces trois organismes mais aussi avec les agriculteurs et forestiers du département « qui ont accepté que des techniciens viennent sur leurs terres pour les fosses et sondages », souligne Guy Vasseur, président de la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher.

Les techniciens du bureau d’études Sol conseil ont en effet procédé à un sondage à la tarière à main tous les 400 ha, à 120 cm de profondeur afin d’apprécier la texture du sol, la couleur, la présence de taches d’hydromorphie, les concrétions et ainsi sélectionner les sites d’ouverture de fosses pédologiques, une tous les 4 000 ha. Les données surfaciques et ponctuelles ont été réunies dans une carte informatisée sous DoneSol Web, une base de données de l’Inra Infosol Orléans. 

« Il faut voir cette carte comme une encyclopédie, c’est-à-dire un document que l’on consulte », explique Jean-Paul Party du bureau d’études Sol conseil.

Ainsi, les usages de cet outil d'aide à la décision sont multiples au niveau de la région, du département, voire de la communauté de communes.

En agronomie, une étude technico-économique pour l’installation d’un jeune agriculteur lui permettra de situer l’exploitation, son milieu et d’évaluer son potentiel, par exemple. Dans le domaine de l’aménagement du territoire, le critère de la qualité du sol pourra être pris en compte lors de projets comme l’ouverture éventuelle d’une sortie d’autoroute à Blois.

« Sans avoir un pouvoir décisionnel, nous aurons l’occasion de défendre les intérêts agricoles », explique Cédric Berger, conseiller environnement à la chambre. Cette carte aura également son utilité pour l’environnement, la biodiversité et la politique agricole : « Dans l’Indre, l’arrêté de juin 2008 prévoyait de classer 30 % de la surface du département en zone humide. Après l’étude sur l’hydromorphie, l’arrêté a été revu et seulement 15 % ont été classés. »

La chambre poursuit son travail de cartographie et cherche à développer l’échelle moyenne au 1/50 000e, au nord de la Loire dans un premier temps, en développant des partenariats pour financer ce projet. 46 % du Loir-et-Cher est couvert par cette échelle utilisable pour une communauté de communes, un bassin versant, une commune et même une exploitation agricole.

La carte à petite échelle a coûté  225 000 € HT (une moitié par le ministère et l’autre par l’Europe) et 62 000 € (TVA, salariés…) pour la chambre d’Agriculture.

« La finalisation du 1/250 000e n’est qu’un début. Nous devons maintenant diffuser ces informations, les enrichir, les valoriser et construire de nouvelles données dans une dynamique régionale », a appuyé Marion Bardy de l’Inra InfoSol Orléans.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages