Trois jeunes pointeuses de Loir-et-Cher vont en finale à Paris

par Laure Sauvage, mis à jour à 18:48
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Trois jeunes pointeuses de Loir-et-Cher vont en finale à Paris

141 élèves ont participé aux finales départementales de jugement de bétail le 12 décembre sur l’exploitation du lycée agricole de Vendôme. Trois jeunes Loir-et-Chériennes ont été sélectionnées pour la finale à Paris.

Comme chaque année, les élèves du lycée agricole de Vendôme et de Montoire-sur-le-Loir se sont affrontés lors des finales départementales de jugement de bétail, jeudi 12 décembre sur l’exploitation à Areines. Tout au long de cette journée, les 141 jeunes, allant de la seconde au BTS en productions animales, ont jugé des vaches de la race laitière prim’holstein et des ovins viande de la race berrichon du Cher.

Notés par un jury de professionnels, les concurrents se basent sur des critères bien précis comme  : mamelles, corps, bassin pour les vaches, caractères de race et développement squelettique et musculaire pour les moutons.

«  Le but est de comparer les animaux avec la bête référente, explique un candidat. La fiche de pointage nous aide à savoir quoi regarder sur le mouton  ». Poste par poste, les élèves jugent globalement de l’harmonie des formes, puis se focalisent sur le squelette avec le gabarit, l’ouverture de la poitrine, la ligne du dessus, le bassin, la qualité des membres. Enfin, du côté de la musculature, ils regardent la largeur et épaisseur du dos-rein, les épaules et le gigot (largeur et descente, fente inferieure et arrondi externe…). Leurs réponses sont ensuite comparées à celles d’un jury de référence, qui établit ensuite le classement. «  Pointeur est un métier, a rappelé Adrien Plouchart, l’enseignant en charge de cette journée. Pointer, c’est apprendre à choisir les futurs reproducteurs de la ferme, c’est détecter les défauts pour ne garder que les meilleurs animaux sur le plan morphologique  ».

À l’issue des épreuves, Cécile Pray et Adrien Plouchart ont appelé à la remise des prix  : Lucie Rousset (BTS productions animales 2e année) pour les bovins, et pour les ovins Cécile Berteau en 1re STAV et Coralie Hervieu (PA 1re année).

Ces trois lauréates représenteront donc le Loir-et-Cher lors des finales nationales du Concours général agricole 2020, au Salon de l’agriculture à Paris, en février prochain.

En parallèle de ces épreuves de pointage, des ateliers ont été mis en place  : découverte de manipulation d’animaux avec la MSA, présentation de matériels suivis de vêlage/chaleur avec la société Évolution et conduite de troupeaux avec une Association d'Indre-et-Loire.

L'objectif  : «  éviter les temps morts et faire de cette opération une vraie réussite  », s’est réjouie Gwenaëlle Lepage, directrice de l'EPL de Loir-et-Cher.

Doriane Mantez

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages