Un Agri campus orienté « observation terrain » pour la Scael

par Hervé Colin, mis à jour à 11:52
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Un Agri campus orienté « observation terrain » pour la Scael

Le groupe coopératif Scael a organisé le 2 juin à Villebon et à La Saussaye son cinquième Agri campus. Son programme, axé sur l'observation de terrain, proposait des visites d'essais et une revue de nouvelles variétés.

« Nous avons voulu une approche plus simple, plus conviviale, pour des gens motivés à aller se frotter à la réalité du terrain », a expliqué le responsable du département agronomique du groupe coopératif Scael, Joël Lorgeoux, à propos de l'organisation du cinquième Agri campus, le 2 juin. 

Ainsi, près de deux cents adhérents ont profité du buffet campagnard proposé entre les visites du matin à Villebon et celles de l'après-midi à la ferme pédagogique du lycée agricole de Chartres-La Saussaye.

C'est le village des fournisseurs qui a fait les frais de cette nouvelle mouture...

Les agriculteurs se sont donc retrouvés nombreux le matin sur les parcelles de Villebon, en dépit d'une météo peu engageante.

Là, une poignée d'ateliers tournants leur était proposée avec une revue d'effectifs de nouvelles variétés en blé, orge ou colza : « Nous voulions montrer les évolutions génétiques, il y a des pistes intéressantes en blé et colza sur la résistance aux maladies », a souligné l'agronome qui a présenté également un essais variétés sur précédent paille.

Compte tenu du contexte climatique, les aspects de la pression septoriose et fusariose ont fait l'object de focus particuliers.

La problématique désherbage a aussi retenu l'attention des adhérents, d'autant qu'il semble que les phénomènes de résistance développés par certains adventices, le retrait constant de molécules et la quasi certitude désormais qu'il n'y en aura pas de nouvelles les laissent dans un certain désarroi.

Il existe des solutions pour limiter le problème : décalage de la date de semis, l'alternance de produits actifs, l'allongement de la rotation...

Et Joël Lorgeoux conseille aussi de récolter les parties les plus touchées en dernier pour éviter de disperser des graines d'adventices potentiellement résistantes.

Ou de s'inspirer des techniques présentées l'après-midi à La Saussaye, où la chambre d'Agriculture conduit avec le lycée agricole des essais agronomiques depuis plusieurs années visant à comparer le système classique raisonné avec des itinéraires techniques qui limitent la part d'intrants en la substituant par des procédés mécaniques — bineuse, herse étrille.

Des solutions efficientes mais qui demandent une rotation sur six ans, de la disponibilité, plus de travail — donc d'énergie — et qui dépendent davantage du climat. Les résultats technico-économiques présentés sont néanmoins très corrects.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages