Un Agricampus dans le vent

par Laure Sauvage, mis à jour à 18:14
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Un Agricampus dans le vent

Le groupe coopératif Scael a organisé le 7 juin à Bilheux avec Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir, un 7e Agricampus résolument tourné vers l'avenir.

La tempête qui a soufflé sur la France le 7 juin a contrecarré les plans du groupe coopératif Scael qui organisait avec Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir, à Bilheux, son 7e Agri-campus. Il était en effet impossible d'installer les barnums prévus pour accueillir les partenaires en plein champ.

Et les démonstrations de matériel prévues — robot désherbeur, strip-till — ont dû être annulées.

Heureusement, l'agriculteur chez qui était montée l'opération, Antoine Thiboust, disposait d'un hangar à proximité où tout le monde a pu trouver refuge. Quant à la plate-forme agronomique, elle n'a pas eu trop à souffrir des conditions météorologiques particulières.

Tant mieux, car les agronomes de la coopérative y attendaient les agriculteurs pour leur montrer deux-trois petites choses.

À commencer par des essais d'implantation de maïs, un protocole fruit de la collaboration avec JA, après labour donc, strip-till ou en TCS (Technique de conservation des sols)… Cette modalité a été comparée aussi en termes de coût entre l'utilisation de glyphosate et du désherbage mécanique. Ce dernier a nécessité trois passages, soit 60 euros par hectare, contre 18 euros avec le désherbant chimique…

Un peu plus loin, le responsable du département agronomie du groupe, Joël Lorgeoux, a fait la visite de la collection de variétés de céréales de la coopérative.

«  En blé, outre la qualification BPMF*, nous recherchons le meilleur compromis entre résistance maladies et pas trop de dilution de la protéine, a expliqué l'agronome. Les variétés très productives ont tendance à la diluer, or le marché export est centré sur la qualité protéine, le PS (Poids spécifique) et l'état sanitaire. C'est pourquoi nous gardons au catalogue des variétés classiques comme Absalon. Nous travaillons aussi sur les mélanges de quatre variétés. Selon l'Inra, cela apporterait plus de résilience mais ça a surtout de l'intérêt si l'on souhaite utiliser moins de phytos ou plus de bio-contrôle. Nous allons pouvoir proposer un premier mélange BPMF  ».

En revanche, pas de nouveautés en blé dur et toujours pas d'orge à la fois résistante à la JNO** et brassicole…

Pendant ce temps-là, sous le vaste hangar, les équipes participant à l'hackathon ont pitché leurs projets au jury et les partenaires de l'Agricampus ont présenté leurs solutions aux agriculteurs.

Be Api propose ainsi de cartographier précisément les parcelles pour optimiser les apports. Xarvio offre à l'agriculteur de surveiller sur une application la pression maladie sur les cultures. Visio-Green développe une série de capteurs qui va de la station météo à la mesure de température des grains en silo et utilisant le réseau bas-débit LoRa.

Quant à Agrisolution, elle commercialise une caméra pour surveiller le bon déroulement d'un chantier d'irrigation sur son smartphone. En somme, tout pour constituer une ferme connectée.

Hervé Colin

*Blé panifiable pour la meunerie ­française

**Jaunisse nanisante de l'orge

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages