Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Un atelier pâtes et farines à la ferme pour développer l’activité

par Estelle Bescond, mis à jour à 14:49
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Un atelier pâtes et farines à la ferme pour développer l’activité

La Ferme du Chat blanc, basée à Maves, a mis en place un atelier de production et commercialise des pâtes sèches fermières et des farines. Un équipement spécifique a été installé.

Déjà diversifiée (production de semences potagères, de céréales, d’asperges vertes, de noix), l’EARL Lonqueu, basée à Maves, développe une nouvelle activité via sa marque La Ferme du Chat blanc : la confection de pâtes sèches fermières et de différentes farines (blé tendre, blé dur et sarrasin).

L’objectif de cette nouvelle activité est d’accueillir la nouvelle génération sur la ferme : le fils, Pierre-Louis, s’occupe principalement de la transformation et la fille, Élise, du marketing.

Le travail des céréales s’organise du semis au champ jusqu’à la dégustation autour de la table. Cette nouvelle activité est en réflexion depuis 2014 et est entrée en production en novembre 2015.

« Nous devons apprendre de nouveaux métiers comme la transformation, la commercialisation, la distribution ou la logistique. Nous n’en sommes qu’au début et nous avons encore beaucoup de choses à développer. Nous commercialisons nos produits finis dans des épiceries fines de la région Centre Val-de-Loire, dans des magasins de producteurs, au Baladodrive mais aussi directement à la ferme le samedi matin. Une autre gamme est dédiée à la restauration collective pour les cantines scolaires », explique Élise Lonqueu.

Cette démarche s’inscrit dans les nouveaux modes de consommation actuels mais demande un grand investissement en temps afin de s’approprier tous les métiers.

L’atelier a été aménagé dans un bâtiment existant avec les normes d’hygiène en vigueur. « À mon sens, c’est le gage de la crédibilité et de la pérennité des produits fermiers », précise Benoît Lonqueu.

Après avoir été trié et brossé, le grain passe dans une trémie installée sur le toit de l’atelier et tombe dans le moulin en bois à meule de pierre en granit. La deuxième étape est la fabrication de pâtes dans l’extrudeuse équipée d’une matrice pour donner la forme voulue (conchiglie, fusilli...).

Enfin, les pâtes passent au séchoir sur des clayettes pendant une quinzaine d’heures.

Une gamme de pâtes aromatisées est déjà proposée par la Ferme du Chat blanc et va être développée (arômes et forme) : « On peut aromatiser les pâtes avec une grande variété d’épices et de légumes. La palette des saveurs est large mais il faut faire attention aux allergènes », confie Pierre-Louis.

Une fois prêtes, les pâtes sont mises en sachet et peuvent être conservées pendant deux ans. Toutes ces opérations sont réalisées à basse température, contrairement à l’industrie, « donc les propriétés nutritionnelles sont conservées », souligne Élise.

Cette nouvelle activité demande du temps, des formations et une nouvelle organisation du travail. Pour l’exploitation, c’est une réelle prise de risque et un pari sur l’avenir.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Le glyphosate en questions

  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages