Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Un concentré d'Afrique en Morbihan

par Eric Young, mis à jour à 18:39
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Un concentré d'Afrique en Morbihan

Jusqu'au 30 septembre, le festival photo de La Gacilly, petit village de Morbihan, met l'Afrique à l'honneur, gratuitement et en plein air.

Normalement, la photographie devrait être chez elle en Afrique, car la lumière y est exceptionnelle et les paysages grandioses.

Mais voilà le hic : les hommes noirs ne pouvaient pas trop se faire connaître dans le monde durant le vingtième siècle qui a été le siècle de la photographie.

C'est exactement l'histoire de James Barnor, excellent photographe d'Accra, au Ghana, qui n'a quasiment pas pu travailler lorsqu'il habitait à Londres dans les années 60. Désormais, dans le siècle actuel, on peut redécouvrir son travail et celui d'autres photographes africains.

C'est ce que veut faire cette année le festival photo de La Gacilly, un petit village de Morbihan, en exposant, en plein air et gratuitement jusqu'au 30 septembre, des photographes de ce continent.

En grand format, on y voit le travail historique des portraitistes de rue du Mali, du Sénégal ou du Ghana.

Avec un photographe éthiopien, Girma Berta, on s'interroge sur les enjeux esthétiques d'une ville comme Addis-Abeba à l'heure des réseaux sociaux basés sur l'image populaire comme Instagram. Et puis, les sujets africains renvoient aux spectateurs les enjeux mondiaux auxquels ils sont confrontés.

Par l'histoire de la piscine olympique de Tombouctou, François-Xavier Gbré fait percevoir la bataille politique entre la Chine et les puissances coloniales historiques.

Sammy Baloji rebondit en montrant la réalité de l'exploitation minière en Afrique au service des Chinois qui, eux, ont une vision très exotique du continent.

Les enjeux environnementaux sont montrés par Nyani Quarmyne qui relate la disparition d'un village du Ghana, menacé par la montée des eaux alors que, à l'origine, il était éloigné de l'océan par cinq kilomètres de terres.

Akintude Akinleye, lui, documente de l'intérieur les ravages des raffineries clandestines de pétrole à ciel ouvert au Nigéria. On perçoit donc bien les liens entre l'économie et l'environnement. 

Ce que raconte aussi le Sud-Africain Bent Stirton en montrant le massacre des grands animaux et en expliquant qu'ils servent à financer les guérillas locales ou internationales.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours

  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
  • Assemblée Générale 2017 de la FDSEA77  à Nemours
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages