Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Un exercice complexe pour Interface

par Hervé Colin, mis à jour à 11:05
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Un exercice complexe pour Interface

La coopérative Interface céréales a tenu à Dreux le 4 décembre son assemblée générale annuelle sous la présidence de François Barret et fait part d'un exercice qui ne restera pas dans les annales.

La plus grande salle du CinéCentre de Dreux a accueilli, le 4 décembre, la cohorte des adhérents d'Interface céréales venus assister à l'assemblée générale annuelle de leur coopérative.

De fait, elle est l'une des seules sur le territoire à ne pas organiser d'assemblée de section et ils sont donc nombreux à venir ainsi prendre son pouls en plénière.

D'autant qu'ici comme ailleurs, cet exercice 2014-2015 aura été particulièrement compliqué à gérer. « La campagne 2014 restera un mauvais millésime », rappelle d'entrée le directeur de la coopérative, Patrick Charrier, dans son rapport d'activité.

Pourtant la collecte s'avère en hausse de quarante mille tonnes par rapport à l'exercice précédent pour s'établir à six cent dix mille tonnes. Les rendements sont en hausse en céréales d'hiver et en colza, en revanche les céréales de printemps marquent le pas (-30 %).

Si la collecte de blé est la plus haute des cinq dernières années avec quatre cent mille tonnes, « quantité ne rime pas avec qualité », tempère le directeur. Et de détailler : « Il fallait réagir vite. La décision de travailler le grain a été prise très tôt dans la saison, dès septembre. ».

De fait, Interface entreprend un travail colossal de tri, de séchage, d'homogénéisation des lots, achète des grains...

Et parvient à exporter un million de tonnes de grain via son silo portuaire Simarex. « L'exploit est dû au formidable travail de fourmi des employés de silo », pointe-il. Il poursuit : « Le gain à la commercialisation a été de trois millions d'euros, le surcoût de huit cent mille, ce qui nous a permis de servir deux millions de complément de prix. Sans ce travail, les prix auraient été de huit à dix euros de moins la tonne. »

Le secteur approvisionnement de la coopérative se révèle stable par rapport à l'exercice précédent, autour de trente-cinq millions d'euros. Dans le détail apparaissent une légère baisse des ventes de fertilisant (-2 %), une hausse de la distribution de produits de protection des plantes (+5,8 %) ainsi qu'une progression en semences (+3 %).

Les investissements réalisés sont conséquents — plus de quatre millions d'euros — avec, en particulier, la construction du nouveau silo de Bû ou la refonte de celui de Maillebois et, en toile de fond, l'entretien des quarante silos et du silo portuaire de la coopérative.

Pour cette tête de pont de l'export de céréales du territoire, la commercialisation au cours de l'exercice a été particulièrement délicate à gérer : « Au moment de la récolte, le prix du blé est passé sous les cent cinquante euros tonne », pointe le responsable de ce secteur, Benoît Nicol. « Mais la baisse de la parité euro/dollar nous a ouvert de nouveaux marchés vers l'Asie du sud-est en deuxième partie de campagne. » Au final, Interface céréales annonce un résultat net d'exploitation d'un peu plus de 800 000 euros. 

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages