Un retour en classe très attendu

par Laure Sauvage, mis à jour à 04:06
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Un retour en classe très attendu

Les établissements agricoles de Seine-et-Marne préparent le retour sur site des élèves début juin. Dans le même temps, visites virtuelles et entretiens dématérialisés se multiplient avec les jeunes intéressés par leurs formations, car la plupart des portes ouvertes ont été annulées.

Que ce soit à la MFR du Gâtinais ou au sein des établissements Bougainville, à Brie-Comte-Robert, ou de La Bretonnière, à Chailly-en-Brie, aucun élève ne réintégrera les salles de classe avant début juin.

Globalement, l’enseignement à distance s’est mis en place rapidement à compter du 16 mars via différents canaux de communication et se poursuit. Le nombre de décrocheurs reste faible — 5 à 8  % selon les établissements — grâce à la forte implication des équipes pédagogiques.

Actuellement, les établissements préparent le retour des élèves avec la mise en œuvre d’un protocole sanitaire qui les oblige à régler de nombreux points techniques (étalement du service à la cantine, réduction du nombre de jeunes par chambre, salles de cours réaménagées pour permettre les distances nécessaires entre les apprenants…).

À la Maison familiale et rurale du Gâtinais à Souppes-sur-Loing, la directrice, Nathalie Andries, «  envisage un redémarrage sur site début juin, en essayant de maintenir les plannings d’alternance  ». Concernant le gel et les masques, la question du financement se pose.

Les stages ayant été stoppés, les cours en ligne durant les périodes de stage portent uniquement sur le milieu professionnel. «  Nous menons une réflexion pour faire redémarrer les stages des plus de 16 ans, mais au cas par cas avec l’accord de toutes les parties.  » Les procédures de recrutement sont dématérialisées avec des entretiens à distance via Skype ou par téléphone.

Une vidéo de quatre à cinq minutes permet de visiter les locaux de manière virtuelle. Et des journées portes ouvertes à distance sont programmées ces vendredi 15 et samedi 16 mai. Elles permettront aux familles d’avoir un rendez-vous virtuel.

Au sein de l’établissement de La Bretonnière, à Chailly-en-Brie, le personnel reprendra ce lundi 18 mai. Toutefois les apprentis ont continué leur apprentissage en entreprise, si celle-ci le permettait, avec des mesures barrières.

Des portes ouvertes virtuelles étaient organisées début mai avec des échanges par visioconférence. Des Rendez-vous de l’apprentissage (deux demi-journées par semaine) pour répondre aux questions du public intéressé vont également être programmés.

À noter l’ouverture de deux formations à la rentrée  : un CAP Horticulture productions légumières au CFA afin de «  doter le territoire de personnes formées à ces activités  », explique le directeur du CFA, Fred Numa  ; et un CAP Sapver (Services aux personnes et vente en espace rural) par la voie scolaire, «  qui complète l’offre de formation ''services'' au lycée  », souligne le directeur de l’EPL, Didier Jahan.

Au campus Bougainville, entre l’exploitation, certains services administratifs et la boutique — qui est restée ouverte uniquement les jeudis et vendredis après-midi —, la vie a continué.

Aujourd’hui l’équipe travaille sur plusieurs scénarios de reprise. «  Nous n’imaginons pas que les élèves ne reviennent pas et nous nous sommes déjà équipés en masques, gel…  », raconte le directeur, Cédric Avril, pour qui la priorité sera les classes de terminale.

«  On se doit de terminer l’année pour faire signer le livret scolaire, l’expliquer et accompagner les jeunes après les premiers résultats de Parcoursup  ». Il mise sur l’autorisation des stages à compter du 2 juin pour accueillir au mieux les autres classes.

Concernant le recrutement, le campus, très présent sur les réseaux sociaux, poursuit sa communication, notamment sur la nouveauté de la prochaine rentrée  : l’ouverture d’un bac général. Au CFPPA, les formations pour adultes devraient reprendre le 25 mai.

Dans ce contexte particulier, tous notent que cette organisation aura l’avantage d’être éprouvée si tout ou partie de ces mesures se poursuivent à la rentrée.

Laurence Goudet-Dupuis

Photo d'archives

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages