Une alliance locale gagnante

par Laure Sauvage, mis à jour à 13:18
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Une alliance locale gagnante

Maraîcher à Villiers-le-Sec (Val-d’Oise), Florian Dezobry s’est lancé dans un vaste projet de diversification. Après avoir créé son premier magasin de fruits et légumes, il se lance dans la transformation. Rencontre.

Dans le petit village joliment restauré de Luzarches (Val-d’Oise), Florian Dezobry installe chaque jour sur les présentoirs de son magasin de centre-bourg les légumes qu’il a fraîchement cueillis sur son exploitation maraîchère de Villiers-le-Sec, à quelques encablures de là.

«  J’ai ouvert Le Bon plant il y a quelques mois, explique-t-il, mais l’idée a germé dans ma tête depuis plusieurs années  ». Et le jeune agriculteur de 34 ans n’en est qu’au début d’une diversification qu’il souhaite «  large et cohérente  », constituée d’un réseau de boutiques et d’un atelier de transformation pour proposer conserves, légumes prêts à cuisiner et plats préparés.

Le projet est ambitieux et mené tambour battant depuis trois ans, Florian Dezobry ayant mis à profit ses différentes expériences professionnelles passées pour étudier le marché. «  Après un cursus d’ingénieur agricole puis un passage dans les marchés à terme et la restauration collective, je suis revenu en 2013 travailler en grandes cultures sur l’exploitation familiale. J’ai pu voir combien il était difficile avec les céréales et les betteraves de dépendre des marchés extérieurs  ; ça a été un vrai déclic. Je me suis dit qu’il fallait que je trouve des débouchés plus maîtrisables.  »

Décision prise, le jeune homme se lance dans la culture d’une dizaine de légumes de plein champ sur 3 hectares. Il y installe son premier point de vente et adhère au réseau Bienvenue à la ferme. La clientèle est au rendez-vous et confirme l’engouement des consommateurs pour les produits locaux et de saison.

Fort de ce succès, l’ancien maire de Luzarches le sollicite en 2019 pour reprendre ce premier magasin de centre-bourg. «  Aujourd’hui c’est gagnant pour tout le monde, entre le travail sur l’exploitation qui couvre désormais plus de 10 ha et l’ouverture de ce magasin, j’emploie quatre personnes à plein temps et douze saisonniers. D’ici la fin du mois d’août, j’en ouvrirai un autre à Chaumontel, tout près d'ici, et si je manque de légumes, je me fournirai auprès d’agriculteurs locaux  », ajoute-t-il.

Aujourd’hui, l’agriculteur est animé par son projet de transformation. «  En 2018, je me suis retrouvé avec 5 tonnes de tomates sur le dos et aucune conserverie alentour n’a pu m’accueillir. Le besoin d’une conserverie locale s’est donc imposé tout naturellement.  »

Après étude, et avec le soutien du Parc naturel régional Oise-Pays de France, de la chambre d’Agriculture, de la Région et du Département, le projet se concrétise. «  Cette conserverie, d’une surface de 2  300 m2, sera installée à Villiers-le-Sec, et opérationnelle d’ici quelques mois. Elle sera ouverte à tous les maraîchers franciliens qui souhaitent valoriser leurs produits et les vendre toute l’année. Moi, je m’attacherai à faire des soupes et purées.  »

Pour optimiser le fonctionnement de cet outil, Florian a trouvé des partenaires qui seront associés en amont et en aval de la ligne de production. « En goûtant les aliments déshydratés proposés par les deux associés de ­Dry4Good, leur projet m’a convaincu, car ils travaillent des produits du territoire qui ont du goût. »

Laurence Augereau

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages