Une campagne sereine au nouveau silo de Maillebois

par Hervé Colin, mis à jour à 14:45
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Une campagne sereine au nouveau silo de Maillebois

La récolte se déroule sous les meilleures auspices au nouveau silo Interface de Maillebois (Eure-et-Loir), dans une alternance de journées chargées et d'autres plus tranquilles pour son responsable, Clément Noilleau, et ses deux acolytes. Reportage.

La journée est plutôt calme au nouveau silo de Maillebois (Eure-et-Loir) en ce 12 juillet. « Mais parfois nous pouvons recevoir une centaine de bennes par jour. Il suffit que certaines entreprises de travaux agricoles soient sur le secteur et ça dépote, explique Clément Noilleau, le responsable du site. Nous avons comme ça deux ou trois jours très chargés au moment de la récolte de l'orge et pareil lorsque vient le tour du blé ».

Employé depuis six ans par la coopérative Interface céréales, c'est sa deuxième campagne sur ce silo au cœur du Thymerais.

En période de moisson, il est flanqué de deux acolytes : Nicolas et Victor cette saison. Le premier vient tout juste de décrocher son bac et va entamer des études d'économie, c'est sa première campagne, le second est étudiant en packaging à Reims (Marne) et signe avec la coopérative depuis trois ans.

Et les deux sont ravis d'être là. « Ça me permet de me payer de belles vacances et des petits plaisirs tout au long de l'année », explique Victor. De fait, si la charge de travail est concentrée sur une courte période — leur contrat s'achève mi-août —, le salaire est à l'avenant.

« C'est bien quand ce sont des jeunes qui reviennent d'une année sur l'autre ou quand ils comprennent vite, car il faut les former et j'ai surtout besoin de pouvoir leur faire confiance. Là, ça se passe très bien », pointe le chef du silo.

Et même si ce jour-là les remorques ne se bousculent pas sur la bascule, personne n'a le temps de s'ennuyer, il y a toujours quelque chose à faire : calibrer les machines qui permettent d'analyser les échantillons, ventiler les grains, passer un coup de balai ici ou là...

Et quand un agriculteur arrive avec son précieux chargement, il faut être là : « C'est aussi un métier de contact », relève Clément Noilleau.

D'ailleurs, au moment de venir signer le bordereau de réception dans le bureau, immanquablement la conversation s'engage. On parle d'abord de la qualité du grain livré, histoire de se rassurer, du rendement comparé de telle ou telle variété de blé, du taux de protéines, du déroulé de la campagne et de toutes sortes de sujets plus ou moins en lien avec la récolte ou, bien sûr, de la dernière victoire des Bleus à la coupe du Monde...

Au final, cette campagne se déroule plutôt bien. « Pour les orges de brasserie, certes il y a un peu d'orgette mais la protéine est dans les clous. En blé, c'est très bon, la qualité est bonne, la protéine est bien là et le poids spécifique est correct, souligne Clément Noilleau. En revanche, la moisson est plutôt précoce, c'est rare qu'on en ait déjà fait la moitié à cette époque. Surtout que nous avons eu entre 250 et 300 millimètres d'eau dernièrement dans le secteur... »

Cependant une chose est sûre, à la fin de la campagne, le silo sera plein.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages