Une délégation eurélienne a arpenté le Jura

par Hervé Colin, mis à jour à 11:52
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Une délégation eurélienne a arpenté le Jura

La chambre d'Agriculture d'Eure-et-Loir a organisé une visite avec des élus dans le Jura en octobre, en vue d'étayer une réflexion autour des circuits courts, de la restauration collective et de son approvisionnement.

Depuis quelques mois en Eure-et-Loir, une réflexion est menée entre différents acteurs sur la façon de soutenir la distribution de produits agricoles en circuit court, sur l'approvisionnement de la restauration collective avec ces produits ou sur la création d'une légumerie.

Pour étayer cette réflexion, la chambre d'Agriculture a organisé une série de visites dans le Jura en octobre dernier. La délégation d'une dizaine de personnes était constituée, entre autres, d'élus du conseil départemental — Christelle Minard et Bernard Puyenchet —, de la chambre eurélienne — Pierre Lhopiteau — et du directeur des Territoires, Sylvain Reverchon.

Elle était placée sous la houlette de Marie Éon et d'Aurélie Toutain, conseillères en charge de ces dossiers à la chambre d'Agriculture.

Ce petit voyage les a amené d'abord à visiter la cuisine centrale de Lons-le-Saunier qui fabrique cinq mille repas par jour avec un tiers de produits locaux ou bios. Soixante-dix agriculteurs l’approvisionnent. Pour que cela fonctionne, outre la volonté politique, il faut que le monde agricole soit à l'écoute, s'engage et que les coûts soient maîtrisés.

Une légumerie a été visitée également. Créée en 2015, elle valorise environ deux cents tonnes par an issus du travail de douze maraîchers. 

Ensuite, la délégation s'est rendue sur le site de l'Ecole nationale d'industrie laitière et des biotechnologies (Enilbio) à Poligny.

Là, le lait de six producteurs est transformé en fromages, faisselles, crème, beurre et autres yaourts par les étudiants et vendus à des collectivités, des grossistes et des petits magasins.

Le lendemain, une délégation réduite a visité la fruitière de La Rondenne à Desnes, qui fonctionne sous la forme d'une coopérative agricole d'une dizaine de sociétaires et qui produit du Comté et d'autres produits laitiers. Le lait est acheté 530 euros les mille litres.

Enfin, la tournée s'est achevée par un retour à Lons-le-Saunier et son magasin collectif La Grange.

Créé en 1999, il fonctionne en GIE et compte aujourd'hui sept adhérents. Il vend principalement de la viande, du fromage et des légumes. Les producteurs fixent leurs prix et mettent en rayon. L'un d'eux doit toujours être présent pour la vente.

Autant de projets concrets qui devraient éclairer les décideurs. 

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages