Une renaissance pour les producteurs locaux

par Laure Sauvage, mis à jour à 16:59
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Une renaissance pour les producteurs locaux

Dimanche dernier à Blois, le marché fermier de printemps de Bienvenue à la ferme a réuni une vingtaine de producteurs et les consommateurs étaient au rendez-vous. Le signe que la vie reprend.

Le marché fermier de printemps de Bienvenue à la ferme a réuni une vingtaine de producteurs dimanche dernier au port de la Creusille, à Blois.

Sylvie Ragot, présidente de l’association, a déclaré  : «  Nous sommes contents de nous retrouver. Nous échangeons sur nos problèmes  : producteurs de vins, éleveurs d’escargots, etc. Dès le début de la matinée, le public est au rendez-vous  : c’est plaisant.  »

Arnaud Bessé, président de la chambre départementale d’Agriculture, a prolongé l’analyse  : « Il est important que les producteurs fassent les marchés. Les enjeux  : retrouver une dynamique et exposer l’ensemble de nos produits. Notre présence est un symbole. Les consommateurs ont retissé des liens avec les producteurs. C’est le signe que la vie reprend et ce mouvement doit se poursuivre.  »

Philippe Noyau, président de la chambre régionale d’Agriculture, a tenu un discours similaire  : «  Depuis trois mois, nous travaillons sur les protocoles de réouverture des marchés. Les évènements de plein air présentent encore moins de risques. Producteurs et consommateurs sont là et les conditions météorologiques sont favorables  : ce n’est que du bonheur  ! Désormais, nous espérons que les consommateurs reviennent dans les fermes et achètent local.  »

Ce rendez-vous blésois était le troisième du nom. Marc Gricourt, maire socialiste et vice-président de la Région, s’est exprimé en ces termes  : «  Les deux premières éditions s’étaient bien passées. Pour le millésime 2020, il y avait une interrogation en raison du contexte sanitaire. Celle-ci a été levée par la mise en place d’un protocole adapté. Développer la production locale s’inscrit dans la transition écologique de l’agriculture.  »

Ancien éleveur, Jean-Marie Janssens, sénateur UDI, se trouvait en terrain conquis  : «  Les produits sont de qualité car ceux-ci viennent directement des producteurs.  »

Installée à La Chapelle-Huon (Sarthe), Ophélie Pelletier produit annuellement 50  000 bouteilles de cidre, de jus de pomme, d’eau de vie et de vinaigre. L’exposante a indiqué  : «  À ma connaissance, le Loir-et-Cher ne compte aucun producteur de cidre et d’eau de vie pratiquant la vente directe. Les clients sont au rendez-vous.  »

La tonalité du discours de Mathilde Sauvète, du domaine éponyme à Monthou-sur-Cher (800  000 hl de vins biologiques Touraine, Touraine-Chenonceaux et Crémant-de-Loire), était similaire  : «  Nous sommes membres de Bienvenue à la Ferme depuis dix ans. Nous participons à ce marché pour rencontrer nos clients. Cela complète l’accueil au domaine. Les consommateurs sont au rendez-vous et nous sommes contents de les revoir.  »

Céréalier retraité et ancien collaborateur du Service de remplacement, Claude s’était déplacé en famille  : «  Je connais de nombreux exposants. La campagne vient à la ville. L’enjeu  : développer les produits locaux.  »

Pascale, de Cormeray, a repris ces propos à son compte  : «  Nous achetons viandes et fromages à la ferme. Nous avons eu connaissance de ce marché via les réseaux sociaux. Situé en bordure de Loire, l’endroit est idéal. Nous pensions qu’il y aurait un peu plus d’exposants. Nous avons acheté du fromage de chèvre, du boudin et des escargots. Tout nous intéresse  !  »

Bienvenue à la ferme organise un marché fermier d’été le 26 juillet prochain dans le Jardin de l’évêché, à Blois.

Olivier Joly

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages