Valoriser le bâti avec des gîtes

par Laurence Dupuis, mis à jour à 16:31
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Valoriser le bâti avec des gîtes

L’aménagement de trois gîtes au sein du corps de ferme permet à Cécile et Stéphane Duflocq, exploitants agricoles à La Madeleine-sur-Loing, de valoriser un bâti devenu obsolète pour l’activité agricole.

Situés en bordure du canal du Loing et de la rivière du même nom, un paradis pour les pêcheurs, de l’Eurovéloroute 3, dite La Scandibérique, et à une distance acceptable pour les varappeurs de la forêt de Fontainebleau, la ferme de Beaumoulin à La Madeleine-sur-Loing est le lieu idéal pour accueillir des touristes.

Seule contrainte : la proximité de la voie ferrée, mais qui au final n’apporte aucune gêne.

« Face aux nombreux bâtiments du corps de ferme devenus non fonctionnels pour l’activité agricole, nous avons réfléchi, avec mon époux Stéphane, à la manière de les valoriser. Ouvrir des chambres d’hôtes a été abandonné car cette activité nous paraissait compliquée à gérer au regard de notre vie de famille et de l’âge de nos enfants », explique l’exploitante agricole, Cécile Duflocq.

Le couple a donc opté pour l’aménagement de deux gîtes au sein d’une ancienne bergerie. Après de nombreux échanges avec des propriétaires et visites de gîtes, ils sautent le pas et les aménagent de A à Z. Ils ont dû faire face à des problèmes de classement du bâti et appellent « à la vigilance en matière de Plu ». Pour l’élaboration des plans, ils se sont appuyés sur un architecte. 

D’une capacité de cinq-six personnes, ces gîtes ont ouvert en 2007. Un troisième gîte pour deux personnes a été aménagé en 2017 pour accueillir deux personnes, cette fois dans une aile de la maison d’habitation mais dont l’entrée est totalement distincte.

Ces trois logements bénéficient d’un classement trois épis chez Gîtes de France. « Nous avons réfléchi pour que le gîte s’adapte aux besoins du client », insiste le couple qui affiche le label Tourisme handicap.

Les deux gîtes peuvent également ne faire qu’un et ainsi offrir une capacité de onze places.

Ils sont également ouverts à tout type de demande en matière de planning de réservation, ce qui demande plus de présence », note Stéphane Duflocq. L’ensemble des réservations passe par la centrale de Gîtes de France dans un but de gain de temps.

Outre la valorisation du bâti, l’échange avec une clientèle très diversifiée est un moyen de rompre l’isolement et de faire de belles rencontres.

Si les clients ne viennent pas pour la ferme, « certains cherchent le contact et posent des questions. C’est l’occasion de parler de notre métier, raconte Cécile Duflocq. Les gîtes sont conçus avec des entrées extérieures, mais on les invite à venir nous voir ».

Une décennie après le lancement de cette activité, le bilan est positif : le taux de remplissage est très bon et cela dès la première année.

Si les réservations sont tardives, le couple ne connaît pas de haute saison mais une activité continue sur l’année avec un petit creux en décembre-janvier. Si l’activité ne permet pas de tirer un salaire, elle contribue à apporter un revenu complémentaire à l’exploitation tout en entretenant le patrimoine.

Et de conseiller à ceux qui souhaitent se lancer : « N’hésitez pas à aller voir. On a bénéficié des expériences des autres et c’est le meilleur moyen d’éviter les erreurs. Tant qu’on découvre des choses, c'est qu'on n’a pas fait le tour de la question ».

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages