Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Yvelines : ces mesures que le monde rural attendait

par Marine Guillaume, mis à jour à 16:03
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Yvelines : ces mesures que le monde rural attendait

Après cinq mois de consultation, le conseil départemental des Yvelines a organisé une soirée de restitution des travaux et annoncé une série de mesures.

« La ruralité, c'est regarder les tracteurs passer », « Dans nos villages, il n'y a plus de lien entre les habitants », « Nous avons besoin de la fibre optique pour travailler », « La terre agricole doit être protégée », « Il y a des actions politiques qui ne coûtent presque rien ». Au cours des cinq derniers mois, le conseil départemental a mené une démarche participative inédite : les Assises de la ruralité.

Partout dans le département, une trentaine de rendez-vous a eu lieu et a permis aux habitants des zones rurales de s'exprimer sur leur environnement, leur cadre de vie, leurs besoins, leurs envies et leurs attentes.

Deux mille personnes ont ainsi participé à ces rassemblements et cinq cents autres ont apporté une contribution écrite via un questionnaire.

Vendredi 15 avril, le département a organisé une soirée de restitution de ces travaux et surtout, annoncé une série de mesures qui seront mises en place d'ici à la fin de l'année.

- La mobilité et les transports. Au cours des réunions, ce sujet s'est imposé comme préoccupation majeure. Le conseil départemental a décidé de lancer la création de « parcs intermodaux » autour d'une dizaine de gares qui offriront des services tels que des micro-crèches, des espaces de co-working, des garages à vélos sécurisés ou encore des aires de covoiturage. A propos de covoiturage, un appel à projets pour l'expérimentation d'une application dédiée aux trajets courts en zones rurales est lancé. De même, une réflexion est lancée sur la mise en œuvre d'un service de transports à la demande pour les personnes non mobiles. S'agissant de la circulation agricole, le département a promis d'adapter sa politique d'entretien pour prendre en compte les problématiques telles que les chardons ou l'ergot du blé. Une rencontre annuelle est envisagée sur ce thème. 

- Les collèges. Un Environnement numérique de travail (ENT) sera créé d'ici à 2017. Ce logiciel de vie scolaire permettra notamment aux familles de développer un réseau de covoiturage pour pallier l'absence de ramassage scolaire en cas d'horaires variables ou de cours annulés. Dans les cantines, le département orientera ses appels d'offres vers des productions locales.

- Le numérique. C'est la deuxième grande préoccupation de ces Assises. Le département a dévoilé une carte détaillée par canton précisant les dates de déploiement de la fibre optique d'ici à 2020. Les collèges et lycées ruraux seront équipés en priorité. 

- L'accès aux soins. Avant la fin de l'année, un appel à projets sera lancé auprès des communes pour la création de Maisons médicales territoriales. S'agissant des réseaux de Protection maternelle et infantile (PMI), deux centres modernisés sont prévus à Houdan et Rambouillet et un « bus PMI » visitera les villages à la rencontre des familles les moins mobiles. 

- Soutien aux communes rurales et à l'agriculture. Avant l'été, un fonds de soutien d'un million d'euros sera débloqué pour les travaux d'urgence dans les collectivités rurales. Aussi, le département mettra en place un dispositif de maintien ou de création de commerces de proximités, voire de commerces mobiles. Pour le secteur agricole, les élus annoncent le soutien aux investissements agricoles non pris en compte par le Feader. Aussi, une labellisation des productions agricoles yvelinoises pourrait être créée ainsi qu'un prix agricole départemental. 

« Cette restitution ne sonne pas la fin des Assises » a conclu le président du conseil départemental, Pierre Bédier : « C'est le début d'une dynamique. Il y aura d'autres réunions pour poursuivre le travail d'écoute. Pour tous ces sujets, nous travaillerons sur un système d'appels à projets permanents car les habitants des territoires ruraux connaissent mieux que personne les besoins et ils auront probablement de très bonnes idées. Le département sera collecteur d'idées puis impulseur de projets. » 

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Le glyphosate en questions

  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages