Aller au contenu principal

Mag
Florian Legrand, parfumeur d’ambiance

Installé à Varennes-sur-Seine (Seine-et-Marne), Florian Legrand crée des parfums d’intérieur aux fragrances végétales.

C’est au cours d’un voyage en Tunisie, pays d’origine de sa femme, que Florian Legrand a découvert l’activité de parfumeur artisanal. Installés dans de tout petits ateliers d’où s’échappent de doux effluves, ces artisans travaillent des fleurs telles que le jasmin ou la rose.

« J’ai toujours eu un nez développé et je suis nostalgique des odeurs de l’enfance », précise Florian Legrand, aujourd’hui âgé de 29 ans, qui s'est mis à suivre des cours de parfumerie sur Internet, la plupart en anglais, dès son retour en France.

Il commence par travailler avec des huiles essentielles, les matières premières n’étant pas accessibles aux amateurs. Et de préciser que « la plupart du temps, les senteurs utilisées sont reproduites en laboratoire ».

« J’apprends tous les jours. Maintenant je suis en contact avec un laboratoire de Grasse pour me fournir en matières premières, à savoir l’odeur. La verrerie vient également de cette ville, explique Florian Legrand qui privilégie les parfums floraux (rose, pivoine, chèvrefeuille, orchidée). Quant à l’alcool utilisé, il est à base de blé bio ».

Il a, par exemple, créé Nostalgia, à base de lilas, qui lui rappelle le printemps dans son jardin.

« Je travaille à l’odeur en sentant la matière première. Je prends par exemple une base de lilas, puis je vois avec quoi le mélanger pour créer un accord. C’est similaire à l’élaboration d’une recette de cuisine. »

Créer un parfum demande également un temps de macération afin de voir comment les ingrédients vont évoluer. Des essais sur tissus sont également menés. En parallèle, un travail sur les fiches sécurité et les étiquettes est à mener, les parfums d’intérieur répondant à la réglementation des produits chimiques.

Le confinement du printemps dernier a permis à Florian de développer son projet et de lancer son activité en août sous le nom d’Aden, mettant ainsi en avant son inspiration orientale. Pour l’instant, il ne dispose pas de local et travaille depuis son domicile à Varennes-sur-Seine (Seine-et-Marne).

Il commercialise ses parfums sur son site Internet, et souhaite développer la partie revendeur. « Vendre ce n’est pas mon truc ou alors dans ma propre boutique », note Florian Legrand qui poursuit en parallèle son métier de jardinier en auto-entrepreneur pour se dégager du temps et travailler sur ses futures fragrances.

Prochainement, il proposera un parfum à base de fruits (mangue, banane et melon).

« Outre ma gamme de parfums d'ambiance, j'aimerais créer à l’avenir des parfums d’intérieur personnalisés »

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
De g. à d.	: Samuel Vandaele, Olivier Barnay, Christophe Hillairet, Marc Guillaume et Guillaume Lefort.
Les chambres d'Agriculture engagent un rapport de force avec l'État
La session d'automne de la chambre d'Agriculture de région Île-de-France s'est tenue le 29 novembre à Paris sur fond de tensions…
Lundi 28 novembre, à Chartres. Le président de la chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres, Jean-Marc Renaudeau, a été invité en session pour expliquer ce qui se passe autour des projets de retenues de substitution.
Le débat autour des bassines dans les Deux-Sèvres s'invite en session Chambre d'Eure-et-Loir
L'ultime session de l'année des membres de la chambre d'Agriculture d'Eure-et-Loir se déroule le 28 novembre sous la houlette de…
Publicité