Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Demain dans les champs

par Laure Sauvage, mis à jour à 12:02
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Demain dans les champs

Suivre de près le concours vendéen Agreen start-up permet d’entrevoir les tendances qui s’annoncent en matière d’innovation agricole.

Du 18 au 20 novembre, le salon Tech’élevage de La-Roche-sur-Yon (Vendée) hébergeait pour la deuxième année un Agreen start-up*. Ce concours est un bon moyen de pressentir les innovations qui se dessinent dans les domaines agricole et para-agricole.

Certaines équipes ont mis au point des outils agricoles qui permettent de gagner du temps ou de réduire la pénibilité des travaux. C’est le cas d’une « clôture connectée » : les éleveurs surveillent à distance leurs parcs à bovins grâce à un boîtier fixé sur les barrières des pâtures et à une application pour smartphone.

C’est aussi le cas d’un petit tracteur électrique polyvalent. Son but : permettre aux agriculteurs de réaliser de petits travaux en y branchant divers accessoires.

D’autres projets avaient une visée plus environnementale. Un groupe d’étudiants a par exemple proposé un produit fertilisant, fongicide et herbicide… 100 % naturel, composé d’extraits d’eucalyptus et de margousier.

Autre façon de mettre moins de chimie dans les champs : cibler le désherbage. Une équipe a ainsi développé un système de détection et de cartographie des adventices grâce à des caméras embarquées sur les rampes des pulvérisateurs. Cela permet ensuite d’adapter le traitement pesticide dans les parcelles.

Un projet s’est distingué par sa portée pédagogique. Il a d’ailleurs gagné le premier prix du concours (et un chèque de 2 500 euros) : c’est une maquette transparente qui reproduit l’arrière-train d’une vache. Il sera utilisé par les futurs professionnels de l’insémination bovine pour se former plus rapidement à un geste plus précis.

En plus de son côté éducatif, cette innovation pourra contribuer au bien-être animal. Il en va de même pour le projet d’une autre équipe, qui a eu l’idée de fournir aux poules pondeuses issues de l’élevage une retraite paisible, chez des particuliers. Ceci, en proposant aussi des conférences à destination des consommateurs.

Plusieurs autres projets s’inscrivaient dans cette démarche : mettre l’innovation au service d’une vision sociale ou citoyenne. Par exemple pour (re)tisser des liens sociaux ou valoriser le manger local. L’un des groupes a ainsi voulu créer un espace ouvert au public où l’on pourra cuisiner entre amis avec des ustensiles de professionnels mis à disposition, puis s’attabler ensemble et déguster les plats concoctés.

Un autre a imaginé une épicerie mobile géolocalisée : l’usager achète des produits locaux sur une application mobile, l’épicerie les lui prépare et lui propose une recette adaptée.

Un autre enfin a inventé une « boîte à compost » pour inciter les citadins au recyclage alimentaire. Cette boîte permet à chacun de faire son tri chez soi et le compost est ensuite redistribué chez des agriculteurs alentours via des points de dépôt.

Retrouvez ci-dessous notre vidéo tournée au coeur de l'Agreen start-up de la Roche-sur-Yon.

*Concours de projets agricoles innovants. Des équipes aux compétences variées ont deux jours pour passer d’une idée à un projet économiquement viable. Retrouvez ici des infos sur l'Agreen start-up qui s'est tenu du 2 au 4 octobre à Châteaudun.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Le glyphosate en questions

  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
  • Le glyphosate en questions
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages