Suivez-nous Facebook Horizons Twitter Horizons Google+ Horizons LinkedIn Horizons Soundcloud Horizons RSS Horizons

Les algues poussent en Beauce

par Eric Young, mis à jour à 11:17
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn
Les algues poussent en Beauce

Un agriculteur du Gué-de-Longroi se lance dans une production d'algues microscopiques aux vertus capables de séduire le marché du bassin parisien.

Dominique Guérin, agriculteur au Gué de Longroi, se lance dans la production d'algues.

Comme on est en pleine Beauce et que la mer n'est pas près de recouvrir le plateau, il a installé près de trois mille mètres carrés de serres qui couvrent des bassins remplis d'eau en mouvement. Il les a ensemencés avec une algue bleue microscopique bien connue des diététiciens, la spiruline.  

Le marché de la spiruline est en plein développement. Traditionnelle en Afrique ou en Amérique du sud, ce complément alimentaire est produit en France depuis 1998, principalement dans le sud de la France. Au nord, les producteurs sont plus rares parce qu'il faut assurer une certaine température à l'eau pour développer les algues.

Mais c'est justement la chance de Dominique Guérin. Il est déjà producteur de tabac et dispose donc d'un séchoir. Son idée est de rentabiliser son installation en le faisant tourner toute l'année pour chauffer les bassins alors que le tabac ne l'utilise que quelques semaines.

Quand il rentre dans le vif du sujet, il se rend compte des difficultés. Elles sont d'ordre technique, d'abord. L'installation de telles serres est déjà ambitieuse mais la culture et l'exploitation de la spiruline sont particulièrement délicates.

Il a dû inventer ses propres machines pour tamiser l'eau des bassins et récolter les algues sous forme d'une pâte humide avant de la déshydrater.

Ensuite, l'autre question de taille, c'est la commercialisation. Il s'est tourné vers le cluster Agrodynamic et développement durable, au sein duquel il avait déjà trouvé l'idée de cette production, pour mener des recherches, avec le lycée de La Saussaye ou l'Université d'Orléans, autour du mode de conservation et de consommation.

Beaucoup de solutions ont été tentées : la consommation traditionnelle en paillettes déshydratées, en frais, l'incorporation dans les sandwichs, etc.

Par ailleurs, le cluster a facilité la rencontre entre Dominique Guérin et un spécialiste de la déshydratation, Fruit'o food, installé à Fontaine-Simon en Perche. Bien que son expertise porte surtout sur la déshydratation des fruits, ce dernier applique déjà son processus à la spiruline à destination des artisans ou des industries agroalimentaires.

Il s'approvisionne chez des producteurs du monde entier. L'installation de l'atelier de Dominique Guérin lui permettrait de lancer une filière locale originale.

L'inauguration de ses installations aura lieu le 9 juillet. Il fera goûter à ses invités la spiruline fraîche qu'il compte bien vendre prochainement en profitant du vivier de consommateurs qu'est le bassin parisien tout proche.

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



L'ACTUALITÉ EN VIDÉO
Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !

  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
  • Votre nourriture a un prix, notre métier a un prix !
SONDAGE EXPRESS

Aucun sondage en cours.

> Tous les sondages