Pipeline : l'heure est à l'excavation des terres

par Laure Sauvage, mis à jour à 19:12
Réagir Réagir Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn

Une nouvelle réunion d'information sur les travaux de dépollution en cours après la rupture du pipeline s'est tenue début avril à Autouillet.

Deux mois après la rupture du pipeline d'Île-de-France exploité par Total sur les communes de Boissy-sans-Avoir, Vicq et Autouillet (Yvelines), les travaux de dépollution des eaux de surface sont achevées et l'heure est désormais à l'excavation des terres agricoles souillées.

Une nouvelle réunion d'information a été organisée début avril à Autouillet sous la direction du sous-préfet de Rambouillet, Michel Heuzé au cours de laquelle Total a fait savoir que 1500 m3 de terres ont déjà été excavées et sont stockées temporairement sur place dans une zone aménagée à cet effet.

La stratégie pour le traitement des terres est désormais définie  : elles seront entièrement excavées et transportées en centre de traitement avant remplacement total par des terres de qualité équivalente. Total estime que l'excavation durera jusqu'au mois de juillet. Le remplacement des terres pourrait, lui, s'étendre de septembre à novembre prochain.

Localement, ce vaste chantier pose la question du trafic des camions nécessaires à l'opération.

La question est encore à l'étude même si le tracé par Boissy-sans-Avoir semble privilégié pour permettre aux véhicules de rallier rapidement les grands axes.

Une rotation de vingt à vingt-huit camions par jour est envisagée, selon des plages horaires bien définies (5  h 30-7 heures et 9  h 30-15  h 30) en dehors desquelles les camions patienteront dans des zones d'attente. Les maires des communes concernées sont particulièrement attentifs sur ce sujet. Des états des lieux des routes ont été effectués et Total s'est engagé à remettre en état les voiries une fois le chantier achevé.

Depuis sa rupture fin février, le pipeline est toujours à l'arrêt et le restera tant que les causes de l'accident ne sont pas établies. À ce sujet, l'enquête est toujours en cours et des inspections ont lieu à divers endroits dont à Villiers-le-Mahieu sur la route de Garancières, où un trou a été creusé en vue d'une inspection après que le racleur a détecté un défaut à cet endroit lors de son passage en novembre dernier.

La prochaine réunion d'information est prévue le mercredi 15 mai à 16  h 30 à la maison du village d'Autouillet.

Marine Guillaume

Envoyer Imprimer

COMMENTEZ CET ARTICLE

Accéder à la charte des commentaires
Signaler un commentaire abusif

Charte de comportement sur le site horizons-journal.fr

Les espaces de contribution du site Internet de Horizons Centre Ile de France (commentaires, témoignages, chats, …) sont des espaces d'échanges et de discussions, respectueux du pluralisme, à partir des sujets publiés sur le site de Horizons.

Quiconque peut y participer à condition d'avoir au préalable validé, au moyen d'une adresse de courriel valide ou de son profil facebook, son inscription sous son nom ou sous un pseudonyme.

La participation aux espaces de contribution de Horizons suppose l'acceptation et le respect par chacun de règles de conduites établies par Horizons Centre Ile de France et qui ne souffrent aucune contestation.

Les commentaires des internautes sont modérés, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs modérateurs veillent au respect des règles ci-dessous. Le ou les modérateurs peuvent, sans discussion possible, supprimer tout ou partie d'un commentaire tombant sous le coup de la loi ou contraire à la présente charte.

Horizons Centre Ile de France se réserve le droit d'exclure des espaces de contribution, temporairement ou définitivement, celles et ceux qui violeraient ces règles de façon répétée ou systématique.

La modération s'effectue a posteriori. Tout commentaire posté sur horizons-journal.fr est immédiatement mis en ligne. Il est validé ou non par le ou les modérateurs dans les heures qui suivent.

Les internautes participants au site de Horizons sont invités à signaler d'éventuels dérapages au moyen du lien ad hoc présent dans les pages.

 

Rappel de la loi

Les propos tombant sous le coup de la loi sont proscrits sur le site :

Le racisme ou l'antisémitisme, l'incitation à la haine ou à la discrimination raciale ou religieuse, la xénophobie (tout propos formulant une critique générale contre l'ensemble d'une population, d'un pays, d'une nation ou d'une communauté).

L'appel à la violence

L’apologie des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, le révisionnisme ou le négationnisme

Les propos pouvant heurter la sensibilité des mineurs, la pédophilie, la pornographie

La diffamation ou l'injure, les propos mettant en cause l'honneur ou la réputation d'une personne physique ou morale, publique ou privée

L’apologie du suicide

Les informations relatives à la vie privée.

L'utilisation d'oeuvres protégées par des droits d'auteur


Les règles de conduite

Sont exclus les propos contraires aux principes suivants :

Le respect des participants. Pas d'insultes ou d'invectives envers autrui ou les participants aux espaces de contribution. On débat sur le terrain des idées, des faits et des arguments. L'agressivité est bannie.

La correction. Pas de propos injurieux, obscènes ou offensants, pas de propos grossiers, pas d'attaques ou d'allusions concernant le physique d'une personne publique ou privée, qu'elle soit président de la République ou simple voisin.

Le respect de la grammaire et de l'orthographe. Le respect de ses interlocuteurs passe par le respect de la langue française, garant de la bonne expression et de la compréhension des idées.

Le respect de la vie privée. Pas de publication non sollicitée d'adresses e-mail, de numéros de téléphone et adresses postales.

La mesure. Le harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins et la répétition de liens hypertextes identiques vers d'autres sites entraînera la suppression systématique des contributions et le bannissement définitif des contributeurs.

Est également proscrit le détournement des espaces de contributions pour faire de la propagande ou du prosélytisme, à des fins professionnelles ou commerciales, et à des fins politiques, religieuses ou sectaires.










Le lien vers l'article sera automatiquement ajouté dans votre email



Sondage express

Aucun sondage

> Tous les sondages